Go to main content
 
 

« Bombardés », une expo photo qui met en lumière des réfugiés syriens

Mines et autres armes
France Syrie

Handicap International a proposé en avant-première aux Lyonnais, les 14 et 15 mars 2017 sur la place Bellecour, une exposition photo forte qui donne la parole à des réfugiés syriens présentant leurs histoires. L’événement était accompagné d'une projection lumineuse inédite sur la statue de Louis XIV.

Cubes de lumières donnant la parole à 12 victimes qui ont vu leur existence basculer en quelques instants. | © P. de Poulpiquet / Handicap International

Le photographe français Philippe de Poulpiquet a accompagné en janvier 2017 les équipes de Handicap International qui agissent auprès des réfugiés syriens en Jordanie et au Liban. De ces rencontres uniques est née l’exposition « Bombardés, histoires de vies à reconstruire ». Mise en abyme par un jeu de lumières, création originale du studio BK, l’exposition donne la parole à 12 victimes qui ont vu leur existence basculer en quelques instants. Leurs histoires sont le reflet tragique des centaines de milliers de vies frappées par la guerre. Derrière le macabre bilan du conflit, les vies se reconstruisent et se réinventent.

Découvrez ci-dessous une vidéo de l'événement :

© Antonin Bachès – Les Films Associés

Louis XIV mis en lumière

Les 14 et 15 mars 2017, la place Bellecour à Lyon a accueilli cette exposition engagée de Handicap International présentée sous forme de cubes rétroéclairés, financée par le service de la Commission européenne chargé de l'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO). La date du 15 mars n’a pas été choisie au hasard : il s’agissait, jour pour jour, du sixième anniversaire du conflit syrien.

Pour renforcer le combat de Handicap International contre les bombardements de civils, la statue de Louis XIV place Bellecour était animée les deux soirs de l’exposition par une projection lumineuse inédite.

Pour soutenir les victimes de bombardements

Dans le cadre de sa campagne internationale contre les bombardements de civils, Handicap International invite le public à signer sa pétition contre l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées : l’association ambitionne de collecter 1 million de signatures dans le monde pour une remise aux décideurs politiques en septembre 2018. Nous avons besoin du plus grand nombre pour être entendus par la communauté internationale !


Infos pratiques

  • Exposition photo « Bombardés, histoires de vies à reconstruire » de Philippe de Poulpiquet, du mardi 14 mars à 19h au mercredi 15 mars 2017 à 22h, place Bellecour à Lyon. Inauguration le 14 mars à 19h en présence du photographe. Animation lumineuse de la statue de Louis XIV les soirs des 14 et 15 mars à partir de 19h.
    > Site web : http://bombardes-hi.org 
  • Exposition prévue ensuite à Paris et dans d’autres villes (plus d’infos prochainement, suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook pour vous tenir informés).

Merci à nos partenaires pour leur engagement à nos côtés :

Publié le : 16 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump
© Basile Barbey / HI
Mines et autres armes

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump

Victime d’une mine, Gniep Smoeun est l’une des premières personnes appareillées par Handicap International au début des années 80. Face au Palais des Nations à Genève le 13 février, elle a porté la voix des victimes face à la décision de l’administration Trump de réintroduire les mines antipersonnel dans l’arsenal américain, et demande aux États d’user de toute leur influence pour que les États-Unis reviennent sur cette décision révoltante.

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse

Plus de 70 États se sont réunis le 10 février à Genève lors du deuxième cycle de négociations, destiné à aboutir le 26 mai prochain à Dublin à la Déclaration politique contre l’usage des armes explosives en zones urbaines.

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines
© M. Ashraf / HI
Mines et autres armes

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines

Co-prix Nobel de la paix pour son combat contre les mines et fer de lance du déminage humanitaire, Handicap International est révoltée par le retour des mines antipersonnel dans l’arsenal américain. Plus de 20 ans après la signature du Traité d’Ottawa, la décision du Président Trump constitue un changement de politique assassin.