Go to main content

Syrie

Les équipes de Handicap International sont à pied d’œuvre auprès des victimes du conflit syrien et leur apportent soins et aides matérielles ou financières.

Une jeune femme Syrienne de 16 ans, paralysée suite aux bombardements à Homs

© Layla Aerts / Handicap International

Actions en cours

Depuis mars 2011 et le début de la guerre civile syrienne, plus de 6,5 millions de personnes ont été contraintes de se déplacer dans le pays. Les violences armées ont déjà fait plus de 250 000 morts, un bilan qui ne cesse de s’alourdir. Plus de 13,5 millions de personnes ont besoin de soutien (source : OCHA).

Les civils syriens sont dramatiquement exposés à la violence armée. Chaque jour, Handicap International prend en charge de nouvelles victimes (blessures par balle ou explosions). L’association apporte une aide aux personnes amputées et à toutes celles dont le traumatisme physique est susceptible d'engendrer un handicap permanent.

Près de 5 millions de Syriens ont dû trouver refuge dans les pays voisins. Handicap International est présente à leurs côtés en Jordanie, en Irak et au Liban. 500 professionnels de l'association soignent les blessés et les personnes handicapées. Ils soutiennent spécifiquement les réfugiés les plus vulnérables qui n'ont pas accès, ou difficilement, à l'aide humanitaire. Enfin, Handicap International intervient pour sensibiliser aux risques des restes explosifs qui constituent une menace constante pour les populations civiles.

Fin 2016, plus de 800 000 personnes avaient bénéficié de l’intervention de Handicap International dans le cadre de la crise syrienne.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

"Avant mes enfants, je ne pensais pas à mon amputation"
© O. Van de Broeck / HI
Insertion Mines et autres armes Réadaptation

"Avant mes enfants, je ne pensais pas à mon amputation"

Un jour en Syrie, Ibrahim a entendu des échanges de tirs près du lieu où il se trouvait. Il a fui du côté opposé. C’est là que les bombes sont tombées. Blessé par un éclat d’obus à la jambe, Ibrahim a été transféré en Jordanie où il s’est fait amputer. Handicap International l’a ensuite appareillé d’une nouvelle prothèse.

"Notre plus grande dépense : les médicaments"
© O. Van de Broeck / HI
Insertion Réadaptation

"Notre plus grande dépense : les médicaments"

Au début de la guerre en Syrie, Hussein et sa famille ont quitté leur ville natale pour se réfugier en Jordanie. Depuis plusieurs années, il enchaîne les complications médicales. Grâce au partenariat de Handicap International avec un centre de réadaptation local, l'arthrose du genou dont il souffre est maintenant prise en charge par une équipe de kinésithérapeutes.

Crise syrienne : comprendre les difficultés des réfugiés handicapés
© O. Van de Broeck / HI
Insertion Réadaptation

Crise syrienne : comprendre les difficultés des réfugiés handicapés

HI a mené une enquête en 2018 pour comprendre la situation des personnes handicapées parmi les réfugiés syriens en Jordanie et au Liban, et les obstacles qu’elles rencontrent dans leur accès à l’aide humanitaire. Réfugiés en Jordanie, Zyad et sa famille ont fait partie des personnes interviewées.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

La population civile syrienne subit de plein fouet les combats entre des parties qui ne respectent pas le droit international humanitaire. 

Issu en mars 2011 d'un mouvement de contestation anti-gouvernemental fortement réprimé par les forces syriennes, le conflit armé se transforme peu à peu en guerre civile. Les affrontements, les bombardements et les massacres qui déchirent la Syrie génèrent aujourd'hui une crise humanitaire sans précédent.

Plusieurs millions de personnes sont prisonnières des zones de combats. Piégées dans le feu croisé des combats, quand elles ne sont pas directement prises pour cible par les belligérants, ces populations paient un très lourd tribut à cette guerre devenue incontrôlable, qui voit les droits de l’Homme chaque jour bafoués. Souvent privées de nourriture et d’eau, elles n'ont pas accès aux soins médicaux et ne bénéficient d'aucune protection contre les violences. La moitié est constituée d'enfants menacés par la faim et les maladies, en particulier l'hiver. Non soignés, les blessés risquent de développer des handicaps permanents et doivent pouvoir obtenir un accès immédiat aux soins et à l'aide qui leur font défaut.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale dans la limite de 530€. Au-delà, déduction de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.