Go to main content

Syrie

Les équipes de Handicap International sont à pied d’œuvre auprès des victimes du conflit syrien et leur apportent soins et aides matérielles ou financières.

Une jeune femme Syrienne de 16 ans, paralysée suite aux bombardements à Homs

© Layla Aerts / Handicap International

Actions en cours

Depuis mars 2011 et le début de la guerre civile syrienne, plus de 6,5 millions de personnes ont été contraintes de se déplacer dans le pays. Les violences armées ont déjà fait plus de 250 000 morts, un bilan qui ne cesse de s’alourdir. Plus de 13,5 millions de personnes ont besoin de soutien (source : OCHA).

Les civils syriens sont dramatiquement exposés à la violence armée. Chaque jour, Handicap International prend en charge de nouvelles victimes (blessures par balle ou explosions). L’association apporte une aide aux personnes amputées et à toutes celles dont le traumatisme physique est susceptible d'engendrer un handicap permanent.

Près de 5 millions de Syriens ont dû trouver refuge dans les pays voisins. Handicap International est présente à leurs côtés en Jordanie, en Irak et au Liban. 500 professionnels de l'association soignent les blessés et les personnes handicapées. Ils soutiennent spécifiquement les réfugiés les plus vulnérables qui n'ont pas accès, ou difficilement, à l'aide humanitaire. Enfin, Handicap International intervient pour sensibiliser aux risques des restes explosifs qui constituent une menace constante pour les populations civiles.

Fin 2016, plus de 800 000 personnes avaient bénéficié de l’intervention de Handicap International dans le cadre de la crise syrienne.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives
© Martin Crep / HI

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les mines le 4 avril, Handicap International s’alarme de l’augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives : 32 008 civils ont été tués ou blessés par ces armes en 2016, et le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017.

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"
© Philippe de Poulpiquet / HI

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"

Molham avait à peine 9 ans lorsqu’il a été blessé par une balle perdue à Homs, en Syrie. Sa famille a fui les combats et s’est réfugiée en Jordanie. Handicap International fournit des séances de réadaptation au jeune garçon qui bénéficie également d’un soutien psychologique.

Syrie : un centre de réadaptation détruit dans la Ghouta orientale

Syrie : un centre de réadaptation détruit dans la Ghouta orientale

Le centre de réadaptation physique d'une organisation partenaire de Handicap International a été totalement détruit après deux bombardements distincts mardi 20 et mercredi 21 février dans la région de la Ghouta orientale. Handicap International appelle à un cessez-le-feu et à un accès humanitaire immédiat à la zone.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

La population civile syrienne subit de plein fouet les combats entre des parties qui ne respectent pas le droit international humanitaire. 

Issu en mars 2011 d'un mouvement de contestation anti-gouvernemental fortement réprimé par les forces syriennes, le conflit armé se transforme peu à peu en guerre civile. Les affrontements, les bombardements et les massacres qui déchirent la Syrie génèrent aujourd'hui une crise humanitaire sans précédent.

Plusieurs millions de personnes sont prisonnières des zones de combats. Piégées dans le feu croisé des combats, quand elles ne sont pas directement prises pour cible par les belligérants, ces populations paient un très lourd tribut à cette guerre devenue incontrôlable, qui voit les droits de l’Homme chaque jour bafoués. Souvent privées de nourriture et d’eau, elles n'ont pas accès aux soins médicaux et ne bénéficient d'aucune protection contre les violences. La moitié est constituée d'enfants menacés par la faim et les maladies, en particulier l'hiver. Non soignés, les blessés risquent de développer des handicaps permanents et doivent pouvoir obtenir un accès immédiat aux soins et à l'aide qui leur font défaut.

Rapports


Les dernières publications

> Everywhere the Bombing Followed Us - Summary (pdf, 287.63 KB)
> Qasef: Escaping the bombing (pdf, 4.13 MB)
> Syria, a mutilated future: A focus on the persons injured by explosive weapons (pdf, 3.21 MB)

> Plus d'actualités
Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo