Go to main content

Prévention et santé

La santé est une étape essentielle au bien-être des individus ainsi qu'à leur intégration sociale. Prévention des maladies invalidantes et du handicap, création de services de santé de proximité, soutien psychologique pour les survivants de conflits ou de violences… Handicap International permet à chacun d'avoir un accès équitable aux informations, aux soins et aux services de santé.

Accès aux soins pour les plus vulnérables

Les projets de prévention et santé développés par Handicap International visent à établir ou à renforcer l'accès à des soins de qualité pour les personnes les plus vulnérables, et tout particulièrement les personnes handicapées : soutien à des services de santé de proximité, de pharmacies communautaires, amélioration de l'accueil des patients, formation complémentaire du personnel de santé, appui technique, méthodologique ou financier.

Santé de la mère et de l’enfant

Handicap International forme et accompagne le personnel des centres de santé dont des maternités pour les préventions du handicap à la naissance. Améliorer le suivi des mamans et de leur bébé, avant, pendant et après l’accouchement, permet de réduire le nombre de maladies à la naissance grâce à une détection et une prise en charge précoces, et limiter la mortalité infantile.

Soutien psychologique

Handicap International apporte un soutien aux personnes en souffrance psychologique, qu'il s'agisse de victimes de conflits, du terrorisme ou de catastrophes naturelles, de personnes déplacées ou réfugiées. Ses équipes travaillent en collaboration avec les équipes locales pour une meilleure prise en charge de ces traumatismes : consultations psychothérapeutiques, mise en place de groupes d’entraide communautaire et de médiations thérapeutiques par le jeu, le théâtre ou le dessin, appui pour la mise en place de réseaux de professionnels. 

Les maladies invalidantes : un défi d’envergure

VIH/sida, filariose lymphatique, poliomyélite, épilepsie, diabète… Véritables fléaux dans de nombreux pays, ces maladies invalidantes impactent lourdement les personnes qui en sont affectées et provoquent souvent leur exclusion sociale suite à un changement dans leur état de santé. Handicap International collabore avec les associations locales telles les organisations de personnes handicapées, les institutions et le personnel de santé pour conduire des campagnes de vaccination ou de sensibilisation, pour mettre en place desantennes d'information et de dépistage, pour former le personnel local.

La sécurité routière 

Les accidents de la circulation constituent l'une des premières causes de handicap dans le monde. C’est pourquoi Handicap International conduit depuis plusieurs années des projets de prévention routière avec les écoliers, les villageois, les autorités locales…

Pour aller plus loin

Rien ne peut séparer Nirmala et Khendo !
© Elise Cartuyvels / HI

Rien ne peut séparer Nirmala et Khendo !

Le 25 avril 2015, un violent séisme secouait le Népal. À des centaines de kilomètres l’une de l’autre, Nirmala et Khendo étaient ensevelies sous les décombres. Amputées d’une jambe, elles se rencontrent à l’hôpital, suivent de nombreuses séances de réadaptation avec les kinésithérapeutes de HI et réapprennent à marcher. Trois ans plus tard, elles sont devenues inséparables, vont à l’école ensemble et rêvent de danser.

« Je suis heureux d’avoir aidé ces enfants, ces adultes, ces victimes »
© Elise Cartuyvels / HI

« Je suis heureux d’avoir aidé ces enfants, ces adultes, ces victimes »

Sudan Rimal, 29 ans, est kinésithérapeute pour Handicap International au Népal. Après le séisme qui a frappé le pays le 25 avril 2015, il a aidé des centaines de victimes en menant des séances de réadaptation et en leur apprenant à remarcher. Témoignage d’un professionnel qui a beaucoup appris de cette catastrophe.

Trois ans après le séisme, Handicap International toujours aux côtés des victimes
© Elise Cartuyvels / HI

Trois ans après le séisme, Handicap International toujours aux côtés des victimes

Le 25 avril 2015, la terre tremblait au Népal. Plus de 8 000 personnes perdaient la vie et plus de 22 000 autres étaient blessées. Handicap International est immédiatement intervenue auprès des personnes affectées. L’association a aidé plus de 15 000 personnes dont Ramesh, Nirmala et Khendo.