Go to main content
 
 

Se préserver des catastrophes naturelles

Prévention

Les catastrophes naturelles se multiplient, comme le montre l’ouragan Matthew qui a frappé Haïti et Cuba le 4 octobre. Les actions de préparation aux risques permettent de sauver des vies. Pour Handicap International, qui mène à travers le monde 15 projets de réduction des risques de catastrophes naturelles, il est essentiel de former directement les populations locales. Aperçu de nos actions à l'occasion de la Journée internationale de prévention des catastrophes, le 13 octobre.

Au Sri Lanka, des villageois se réunissent pour élaborer un plan d’évacuation en cas de catastrophe naturelle

Au Sri Lanka, des villageois se réunissent pour élaborer un plan d’évacuation en cas de catastrophe naturelle | © Handicap International

Le passage de l’ouragan Matthew dans les Caraïbes la semaine dernière illustre l’importance de préparer les populations – et particulièrement celles qui sont isolées – aux catastrophes naturelles, afin de limiter leur coût humain et leurs conséquences à long terme.

Comment aider les villages à faire face aux inondations, aux sécheresses ? Comment mettre en place des plans de contingence et répartir les responsabilités de chacun ? Comment former des équipes de réponse aux urgences, mettre en place un système de veille et d’alerte ? Comment également inclure les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes handicapées ?

Pour et avec les populations

Handicap International mène 15 programmes dans le monde pour répondre à ces défis. Au Sri Lanka, l’association accompagne les habitants de villages côtiers dans la mise en place de plans d’évacuation. Au Pakistan, dans le Sindh, région particulièrement pauvre et exposée aux catastrophes, elle travaille à la protection des personnes mais également de leurs biens (bétail, terres agricoles, outil de travail pour l’activité artisanale, etc.).

En Haïti et à Cuba, Handicap International accompagne les autorités dans la définition de politiques nationales adaptées. L'association aide également plusieurs villages et quartiers à se préparer aux catastrophes naturelles en mettant en place un système d’alerte précoce, en élaborant des plans d’évacuation et en réalisant des exercices… Véronique Walbaum, référente de Handicap International pour la réduction des risques, constate que dans ces zones l’évacuation des populations avant le cyclone du 4 octobre a été rapide et bien menée. Reconnaître une alerte, savoir ce que chacun doit faire, etc. permet de sauver des vies.

> Lire aussi le témoignage d'Arumugam au Sri Lanka : "Je me sens plus forte face aux catastrophes naturelles"

Une journée mondiale pour se préparer aux catastrophes
Initiée par les Nations unies, la Journée internationale de la prévention des catastrophes, chaque année le 13 octobre, a pour objectif de sensibiliser les populations à la manière de prendre des mesures afin de réduire leur risque en cas de catastrophe.
Publié le : 13 octobre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International et la Fondation PSA ensemble contre l’insécurité routière en Inde
© Fondation PSA / HI
Prévention

Handicap International et la Fondation PSA ensemble contre l’insécurité routière en Inde

Issu d’un partenariat entre les deux organisations, un projet est mis en œuvre jusqu’en décembre 2020 dans l’État du Tamil Nadu. Il comprend la sensibilisation de 1 500 élèves dans deux écoles et des campagnes multimédia auprès de 200 000 enfants, adolescents et jeunes adultes.

Les populations sensibilisées aux dangers des engins explosifs
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes Prévention

Les populations sensibilisées aux dangers des engins explosifs

Handicap International mène en Irak des campagnes d’éducation aux risques que représentent les engins explosifs, menace constante pour les populations.

Santé maternelle et infantile : des soins adaptés pour toutes les femmes
© Kristof Vadino / HI
Prévention Santé

Santé maternelle et infantile : des soins adaptés pour toutes les femmes

Chaque jour dans le monde, plus de 830 femmes et 10 000 nouveau-nés meurent des suites de complications durant la grossesse ou l’accouchement. À l'occasion de la Journée mondiale d'action pour la santé des femmes, le 28 mai, Handicap International rappelle l’importance d’informer, de prévenir les risques et de permettre à toutes les femmes de bénéficier de soins adaptés.