Goto main content
 
 

Handicap International inaugure le Monument au civil inconnu

Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables
France International

Handicap International a inauguré le 26 septembre à Paris le "Monument au civil inconnu" deux jours avant la Pyramide de chaussures, en hommage aux victimes civiles des conflits contemporains et pour dénoncer une pratique intolérable : les bombardements en zones peuplées.

L'inauguration du Monument au civil inconnu place de la République à Paris, le 26 septembre 2019, par Handicap International en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo

L'inauguration du Monument au civil inconnu place de la République, en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo | © HI

Le 11 novembre 1920, la France inaugurait la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe, rendant ainsi hommage aux milliers de soldats morts sous les bombes de la Première guerre mondiale.
Le 26 septembre 2019, Handicap International a inauguré place de la République à Paris le Monument au civil inconnu afin de dénoncer les ravages des guerres d’aujourd’hui qui font 90 % de victimes civiles.

Visitez le site du civil inconnu et vivez une expérience audio poignante

Civil inconnu, vivez une expérience audio poignante avec Handicap International

Dans le monde, toutes les 24 minutes, un civil est blessé ou tué par une bombe ou une arme explosive visant une zone urbaine.

Alep et Raqqa (Syrie), Mossoul (Irak), Sana’a (Yémen)… Au cours de la dernière décennie, ces villes martyres sont devenues le symbole du mépris de la vie des civils. Bombardements intensifs, combats au cœur des villes, les images se suivent et se ressemblent sous le regard stoïque des États de la planète.

Bombarder des civils, ce n’est pas la guerre, c’est un crime !

Premier témoin de ces drames humains, et fidèle à sa révolte fondatrice contre les armes qui visent les civils, Handicap International en appelle aujourd’hui à un sursaut de la communauté internationale

Un signal fort pour les États

Les civils représentaient 15 % des victimes en 14-18 et 45 % en 39-45. Aujourd’hui, 90 % des victimes d’armes explosives sont des civils… C’est pour rendre hommage à ces milliers d’hommes, de femmes et d’enfants injustement morts dans l’ombre des guerres, que Handicap International a inauguré le premier Monument au civil inconnu. Présente à la cérémonie, la maire de Paris Anne Hidalgo s’est engagée à trouver une place pérenne pour accueillir ce monument au sein de la capitale. Tous les maires de France sont également invités à inaugurer dans leur ville un Monument au civil inconnu.

La Conférence de Vienne (1er et 2 octobre 2019) a marqué le début des discussions sur la déclaration politique internationale contre l’usage des armes explosives en zones peuplées. Ce monument symbolique est un signal fort pour les États qui n’ont pas encore rejoint ce processus politique historique.

Soutenez les civils victimes de bombardements, interpellez vos députés !

>> Retrouvez sur France Inter le billet de François Morel du 4 octobre sur les bombardements de civils :

Billet de François Morel sur France Inter sur les bombardements de civils

>> Lancez une chaussure virtuelle contre les bombardements des civils

En vidéo et photos, bilan de la 25e Pyramide de chaussures :

Publié le : 4 octobre 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Dans les coulisses de HI : atténuer l’impact des conflits
© G. Dubourthoumieu / HI
Mines et autres armes

Dans les coulisses de HI : atténuer l’impact des conflits

Le département Réduction de la violence armée de Handicap International supervise le déminage, l’éducation aux risques et la transformation de conflit, des activités indispensables après une guerre. Découvrez les coulisses avec Perrine Benoist, directrice du département.

+ 30 % de victimes d’armes à sous-munitions en trois ans
© Said Khlaifat / HI
Mines et autres armes

+ 30 % de victimes d’armes à sous-munitions en trois ans

Publié le 15 septembre, le rapport 2021 de l'Observatoire des armes à sous-munitions a enregistré au moins 360 nouvelles victimes dans le monde en 2020. Soit une augmentation de 30 % depuis 2018, principalement due à l’utilisation de ces engins lors du conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan en octobre 2020.

Handicap International continue ses activités en Afghanistan
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Handicap International continue ses activités en Afghanistan

Handicap International reprend progressivement ses activités dans quatre provinces afghanes : Herat, Kunduz, Kandahar et Nimroz. Après plus de 30 ans de guerre, les besoins humanitaires sont immenses.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris