Go to main content

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI

Appareiller et rééduquer
Cambodge France

Gniep Smoeun avait 10 ans lorsqu'elle a eu la jambe arrachée par une mine antipersonnel au Cambodge en plein conflit khmer rouge. Aujourd'hui infirmière à Rennes, elle a voulu retourner sur place avec sa fille et le médecin qui l'a sauvée, un certain Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International. Découvrez le reportage diffusé sur France 3 fin mars.

Capture d'écran du reportage de France 3 sur Gniep Smoeun, une des premières bénéficiaires de Handicap International

© France 3 - mars 2018

© France 3 – mars 2018 – article lié

Gniep Smoeun n'avait que 10 ans lorsqu'elle a été victime d'une mine antipersonnel à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande. « Je viens avec ma fille retrouver ce passé qui m'a quand même bien marquée, parce que j'ai quand même perdu une jambe ». C'est la première fois que Gniep revient sur les lieux de l'accident.

17 opérations

Son histoire se mêle étroitement à celle du docteur Jean-Baptiste Richardier. Il y a 38 ans, il rencontre Gniep et tous ces enfants amputés, les grands oubliés de la guerre. Cette injustice le pousse à fonder Handicap international. À l'époque, lorsqu'elle longe cette frontière, les Khmers rouges ont plongé le Cambodge dans le chaos. La petite fille d’alors cherche un peu d'eau pour survivre, mais le pays est infesté de mines. L'une d'elles la blesse grièvement. 17 opérations dans les conditions précaires d'un pays en guerre, mais la jambe de Gniep ne sera pas sauvée. Son innocence s'envole, mais pas son sourire.

Publié le : 3 avril 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des députés français contre les bombardements de civils
© HI
Solidarité

Des députés français contre les bombardements de civils

En amont du Forum de la paix à Paris (11-13 novembre), Handicap International a organisé le 7 novembre un rassemblement avec des parlementaires français devant l'Assemblée nationale pour dénoncer les bombardements de civils.

Sac à Sapin 2018 : déjà 25 ans qu'il emballe
© HI
Solidarité

Sac à Sapin 2018 : déjà 25 ans qu'il emballe

L’incontournable Sac à Sapin de Handicap International fête ses 25 ans en 2018. Depuis 1993, plus de 10 millions d’exemplaires ont été vendus et ont permis à l’association de récolter plus de 15 millions d’euros. Géré de A à Z par l’ONG, il contribue à financer ses actions dans près de 60 pays à travers le monde. Pour la deuxième année consécutive, il revient aux couleurs d’Hello Kitty grâce à un partenariat avec Sanrio.

90 députés interpellent la France sur ses engagements contre les bombardements des civils
© D.R.
Mines et autres armes

90 députés interpellent la France sur ses engagements contre les bombardements des civils

À l’approche du Forum de Paris sur la Paix (11 au 13 novembre 2018), 90 députés interpellent la France sur sa responsabilité contre les bombardements en zones peuplées. Alors que 12 États* travaillent à l’élaboration d’une déclaration politique contre cette pratique, les parlementaires appellent la France à rejoindre ce processus en soutien à la campagne de Handicap International.