Aller au contenu principal
 
 

Sondos, 9 ans, veut devenir médecin

Secourir les déplacés/réfugiés Urgence
Liban

Sondos, 9 ans, vient de la région de la Ghouta en Syrie. Elle et sa famille ont été victimes d’un bombardement et ont trouvé refuge au Liban. La fillette a bénéficié de séances de soutien psychologique dispensées par Handicap International. En vidéo, elle raconte son histoire et confie son rêve pour l'avenir.

Sondos, jeune Syrienne de 9 ans, raconte en vidéo son histoire

© Philippe de Poulpiquet / HI 2017

© Philippe de Poulpiquet / HI 2017

Quatre fillettes sont accroupies sur un tapis, dans un petit appartement situé dans un village libanais. Elles font de la pâte à modeler et discutent joyeusement avec deux membres de Handicap International. À première vue, rien ne distingue Sondos et ses sœurs d’autres enfants de leur âge. La petite fille modèle une maison. Christelle, psychologue, explique : « Si cette activité paraît être un simple jeu, c’est en fait bien plus que ça. Cela permet aux filles de reconstruire symboliquement tout ce qu’elles ont perdu. Et de parler de ce qui leur est arrivé, avec nous »

« Nous les aidons à aller mieux »

Arrivées avec leurs parents fin 2016 au Liban, Sondos et ses sœurs sont encore très traumatisées par ce qu’elles ont vécu en Syrie. Leur maison a été bombardée et beaucoup de personnes de leur famille ont été blessées. Ce jour-là, la jambe de Sondos a également été fracturée par des éclats d’obus. « Elles font encore beaucoup de cauchemars et souffrent toutes d’énurésie. Nous les aidons à aller mieux à travers différentes activités ludiques adaptées aux enfants », ajoute la psychologue de Handicap International.

« Je n’ai plus peur d’étudier »

Sondos parle également avec Christelle des autres bombardements dont elle a été témoin en Syrie. « Quand il y avait des avions dans le ciel, nous n’allions pas à l’école. Nous avions peur et nous restions chez nous. Mais je me souviens d’un jour, où les avions sont apparus plus tard que d’habitude. Et l’école juste en face de la mienne a été bombardée… » La petite fille serre son ours en peluche dans ses bras et ajoute : « Même si mon pays me manque beaucoup, ici au moins, les avions ne sont plus là et je n’ai plus peur d’étudier. »

Publié le : 6 mars 2018
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"
© HI
Droit Mines et autres armes Urgence

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"

La situation des personnes handicapées au Yémen est désespérée. Difficultés à fuir les violences, à accéder à l'aide... Yasmine Daelman, responsable Plaidoyer, explique la situation.

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris