Goto main content
 
 

Pour une aide humanitaire à la portée de tous

Urgence
International

Dans les situations d’urgence, de nombreuses personnes vulnérables ne bénéficient pas d’une assistance suffisante, du fait de leur handicap ou de leur isolement. À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire le 19 août, Handicap International réaffirme son engagement pour rendre l’aide humanitaire accessible à toutes les personnes affectées par les crises, sans distinction.

19 août - Journée mondiale de l'aide humanitaire

(c) Handicap International

Equateur, République démocratique du Congo, Népal, Yémen, Ukraine, Moyen-Orient, Sierra Léone, Libye, Philippines… dans le monde entier, des millions de personnes sont affectées par les épidémies, les catastrophes naturelles et les conflits. Face à ces crises, les personnes isolées, âgées, handicapées sont les plus défavorisées  – aujourd’hui, 75% des personnes handicapées affectées par les crises n’ont pas suffisamment accès à l’aide humanitaire.

Une expertise au service des populations vulnérables

Depuis sa fondation en 1982, Handicap International met son expertise au service de ces populations vulnérables. En 2015, notre association a soutenu 740 000 personnes dans 24 pays ; près de la moitié de ces personnes sont des réfugiés syriens au Liban, en Jordanie et en Irak.

Handicap International répare les vies des victimes de crises humanitaires, en apportant un appui technique aux hôpitaux et aux personnels de santé, en offrant des soins de réadaptation physique et fonctionnelle aux personnes blessées et handicapées, en soutenant psychologiquement les personnes traumatisées par leur expérience.

Des plateformes logistiques pour atteindre les zones les plus isolées

Handicap International cherche à étendre la portée des organisations humanitaires sur les terrains les plus difficiles grâce aux plateformes logistiques.

Actuellement en place au Nord-Kivu (République démocratique du Congo) et en République centrafricaine, ces plateformes permettent aux organisations humanitaires de s’appuyer sur les réseaux de transport organisés par l’association pour atteindre les populations les plus isolées.

 

 

Une charte pour une meilleure inclusion des personnes handicapées

Lors du sommet humanitaire mondial d’Istanbul des 23 et 24 mai 2016, Handicap International a défendu l’adoption d’une charte pour engager l’ensemble des acteurs de la solidarité internationale à inclure les personnes handicapées dans leurs programmes d’urgence. Cette charte a été signée par 128 organisations ou Etats œuvrant dans les contextes d’urgences.

Publié le : 18 août 2016
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »
© HI
Réadaptation Urgence

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Rostyk, assistant en kinésithérapie pour Handicap International, participe à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris