Aller au contenu principal
 
 

Les personnes handicapées risquent d’être abandonnées dans le conflit en Ukraine

Urgence
Ukraine

Les combats continuent de s'intensifier dans toute l'Ukraine, obligeant des millions de personnes à fuir. Parmi les dernières à évacuer, les personnes handicapées et les populations vulnérables.

Une femme avec un enfant marche devant un immeuble endommagé dans la rue Koshytsa, une banlieue de la capitale ukrainienne, Kiev, touché par un obus, le 25 février 2022

Une mère s'occupe de son bébé sous traitement médical dans l'abri anti-bombes du service pédiatrique de l'hôpital pour enfants, le 28 février 2022 à Kiev. | © Chris McGrath / Getty Images via AFP

Les personnes vulnérables sont les plus en danger

« La situation des personnes vulnérables est très préoccupante, alerte Fanny Mraz, Directrice Urgence à Handicap International. Bientôt, 2 millions de personnes auront fui l'Ukraine, mais la plupart d'entre elles sont des personnes qui ont les moyens et la capacité de partir. »

Les populations les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les personnes handicapées, auront plus de difficultés à évacuer et à accéder à l'aide humanitaire, si tant est qu'elles en soient capables.

Ces personnes vulnérables sont livrés à elles-mêmes pendant de longues périodes avec un accès limité à la nourriture et aux médicaments, exposées aux bombardements et aux pilonnages.

En Ukraine, plus de 2,7 millions de personnes sont handicapées, dont 164 000 enfants. Plus de 2 millions de personnes dans le pays présentent une pathologie ou un handicap peu fréquent, dont beaucoup dépendent d’un traitement médical pour survivre. En outre, un pourcentage élevé de la population est âgé de plus de 60 ans, et beaucoup d'entre eux vivent seuls.

« Il faut environ 60 heures pour quitter l'Ukraine à l'heure actuelle, souvent dans un froid glacial et sans abri, ajoute Fanny Mraz. Cela peut être encore plus long pour une personne dont la mobilité est réduite. Et cela peut être particulièrement dangereux pour les personnes dont la santé est fragile. »

Selon une enquête menée par HelpAge dans l'Est de l'Ukraine, 99 % des personnes âgées ont déclaré ne pas vouloir être évacuées de leur domicile, 91 % ont besoin d'aide pour accéder à la nourriture en raison de leur mobilité réduite, et 75 % pour accéder à des produits d'hygiène.

Présente en Ukraine, HI évalue les besoins

Les équipes de Handicap International mènent depuis le 1er mars une mission exploratoire en Ukraine, en Roumanie et en Moldavie. L'objectif est d'évaluer le contexte et les besoins actuels afin de déterminer si et comment l'associationpeut soutenir la population ukrainienne, avec une attention particulière sur les soins post-opératoires pour les personnes blessées, la distribution de matériel paramédical et le soutien psychosocial. Les évaluations porteront également sur les besoins en matière d'abris, d'assainissement et d'hygiène, de réadaptation, de produits de première nécessité, de soutien logistique et d'inclusion des populations les plus vulnérables dans l'accès à l'aide.

Dans les prochains jours, Handicap International renforcera son équipe d'évaluation avec des nouveaux membres, dont des spécialistes de la réadaptation, de la santé mentale et du soutien psychosocial, produits de première necessité et logistique pour préparer une réponse urgence.

18 millions de personnes affectées

Alors que le conflit dévastateur de l'Ukraine continue de gagner en intensité, le nombre de personnes touchées par les violences augmente chaque jour. Près de 18 millions de personnes sont affectées par le conflit, dont plus de 12 millions ont besoin d'une aide humanitaire immédiate.

Les bombardements et les pilonnages en zones peuplées menacent la vie de millions de personnes depuis plus d'une semaine. Les civils continuent de fuir en masse. Plus d'un million de personnes ont déjà été déplacées à l'intérieur du pays, et plus de 1,7 million (principalement des femmes et des enfants) ont fui vers les pays voisins : la Pologne, la Roumanie, la Moldavie, la Slovaquie et la Hongrie. Au total, 6,7 millions de personnes risquent d'être déplacées alors que les bombardements en zones peuplées s’intensifient.

Publié le : 8 mars 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »
© HI
Réadaptation Urgence

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Rostyk, assistant en kinésithérapie pour Handicap International, participe à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris