Accès direct au contenu
 
 

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses

Solidarité
France International

Plus de 50 étudiants ont planché pendant 24 heures sur des problématiques humanitaires rencontrées par Handicap International, de la réadaptation à la logistique en passant par l’empreinte écologique de l’association. Une nuit riche en neurones agités qui a fait honneur à l’intelligence collective.

53 étudiants de 40 écoles ont participé à la première Nuit de l'Innovation Solidaire à Paris du 12 au 13 janvier 2020, proposée par Handicap International et ses partenaires

© HI

Depuis sa création, au début des années 80, Handicap International n’a cessé d’innover pour s’adapter aux contextes changeants des crises humanitaires et répondre aux besoins des populations les plus vulnérables.

C’est dans le même esprit que l’association a organisé du 12 au 13 janvier dernier à la Cartonnerie à Paris la première édition de la Nuit de l’Innovation Solidaire, dans l’espoir de voir émerger les solutions de demain. Son pari : miser sur l’intelligence collective et l’ingéniosité combinée d’étudiants, d’experts de Handicap International et de collaborateurs d’entreprises. Cet événement était proposé en partenariat avec la Fondation INSA et Dynergie, société lyonnaise visant à améliorer la performance des entreprises par l’innovation. L’ONG n’en était pas à sa première collaboration avec Dynergie puisqu’un projet de drones pour repérer des mines est développé au Tchad depuis début 2019. Cette première édition de la Nuit de l’Innovation Solidaire a également reçu le soutien de nombreuses entreprises aux profils variés*. À terme, Handicap International espère faire de ce nouveau rendez-vous un événement de collecte de fonds fédérateur et mobilisateur. 

Boîte à outils pour l’éducation inclusive

53 étudiants (master et doctorat) de 40 écoles ont donc planché pendant près de 24 heures – certains refusant même de se reposer, ne fût-ce que quelques minutes ! – sur quatre thématiques allant de la réadaptation à la logistique, en passant par une réflexion sur l’empreinte écologique de Handicap International.

C’est finalement l’une des deux équipes qui a travaillé sur l’éducation inclusive qui a remporté le tout premier Prix Handicap International de l’Innovation Solidaire. Leur proposition de projet intitulé "Elevation Lab" : une boîte à outils facilitant l’inclusion des enfants handicapés en milieu scolaire, avec un focus sur les enfants au sein des camps de réfugiés, dans les conditions que l’on peut imaginer avec des classes de plus de 200 élèves. Le projet vise à leur fournir des outils et des supports et se construit comme un objet d’animation de la classe, en s’appuyant sur une méthodologie d’apprentissage par les pairs et permettant aux élèves de devenir acteurs de leur formation. Cerise sur le gâteau, il s’agit d’une innovation frugale : elle peut être réalisée sur place, en matériau simple et accessible (bois, papier, craie…). Une proposition d’ébauche qui ne demande qu’à être développée et testée sur le terrain !

« C'était un véritable plaisir de participer à cette première édition de la Nuit de l'Innovation Solidaire. J'ai trouvé l'accompagnement proposé par les experts HI et les consultants de Dynergie extrêmement précieux et adapté. Je souhaitais vous remercier pour cette expérience que je ne suis pas prête d'oublier ! »

Anna Loaëc, étudiante en master 2 à Centrale Supélec et membre de l’équipe lauréate du Prix Handicap International pour l’Innovation Solidaire

Voir l'album photo Facebook

Accompagnement des lauréats après la Nuit

Deux autres prix ont été décernés lors de la Nuit : le Prix Design for good de la Fondation INSA a récompensé l’une des équipes ayant travaillé sur l’amélioration du bilan carbone de Handicap International. Le Prix Design with Care, quant à lui, a récompensé les deux équipes ayant imaginé des propositions d’ateliers de réadaptation et d’appareillage plus écologiques, les deux projets étant complémentaires. Eux aussi doivent désormais s’atteler à développer et améliorer leur concept, accompagnés par la Fondation INSA ou Les Sismo, dans l’espoir de voir émerger un projet final susceptible d’être déployé sur le terrain. Tous bénéficieront d’un suivi, voire d’un financement ou de la mise à disposition d’un laboratoire de recherche (pour le prix « Design for good » de la Fondation INSA).

Enfin, les équipes ayant réfléchi sur la problématique ayant trait à la logistique ne sont pas en reste, puisque la revue Alternatives Humanitaires s’est proposée de mettre en exergue leurs travaux sur son site web, voire dans l’un de ses prochains numéros. Une visibilité inespérée qui leur permettra peut-être de développer leurs idées au-delà de cette première Nuit de l’Innovation Solidaire !

La remise des prix a été ponctuée par les discours de Xavier du Crest, Directeur France de Handicap International, et Sébastien Deschaux de Dynergie. Sans oublier l’intervention inspirante de Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, titulaire de la Chaire Humanités et Santé du Conservatoire national des arts et métiers, ainsi que celle d’Antoine Fenoglio, cofondateur et directeur des Sismo.


* Dowino, studio de création de serious game, d'application, de module de digital learning et de vidéo pédagogique ; Rocket Labs, spécialiste de l’innovation par le design thinking ; le groupe SEB ; Bank ABC ; Ubisoft ; les Boulangers du Grand Paris ; la CPME ; les Sismo, un studio de design ; PhD Talent, start-up de mise en relation entre des doctorants ou post-doctorants et le monde de l’entreprise.

Quelques photos de la Nuit de l’Innovation Solidaire © HI

Première Nuit de l'Innovation Solidaire de Handicap International, du 12 au 13 janvier 2020 à Paris, avec près de 70 étudiants

Première Nuit de l'Innovation Solidaire de Handicap International, du 12 au 13 janvier 2020 à Paris, avec près de 70 étudiants

Première Nuit de l'Innovation Solidaire de Handicap International, du 12 au 13 janvier 2020 à Paris, avec près de 70 étudiants

Première Nuit de l'Innovation Solidaire de Handicap International, du 12 au 13 janvier 2020 à Paris, avec près de 70 étudiants

Publié le : 16 janvier 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention sont revues et de nouveaux projets sont créés. Mot d’ordre : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.

Même confinés, vous pouvez faire beaucoup !
© HI
Solidarité

Même confinés, vous pouvez faire beaucoup !

Avec le confinement, il n'est pas toujours facile d'occuper ses journées quand on ne télétravaille pas, ni celles de ses enfants quand ils ont fini leurs devoirs. Depuis chez vous, vous pouvez faire beaucoup : soutien à nos actions, communauté en ligne et idées d'activités pour toute la famille. Suivez le guide...

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.