Goto main content
 
 

L’aide humanitaire d’urgence doit inclure les personnes handicapées !

Inclusion

Dans deux ans, ONG, associations de personnes handicapées et États possèderont un guide pratique pour mieux inclure les personnes handicapées dans l’aide d’urgence. Handicap International a été mandatée avec deux partenaires par le Comité permanent inter-agences des Nations Unies (IASC) pour mener à bien ce projet. Ricardo Pla Cordero, référent Inclusion dans l’action humanitaire à Handicap International, en explique toute l’importance à l'occasion de la Journée internationale de la solidarité humaine, ce 20 décembre.

 Ricardo Pla Cordero, référent Inclusion dans l’action humanitaire à Handicap International

Ricardo Pla Cordero, référent Inclusion dans l’action humanitaire à Handicap International | © B. Blondel / Handicap International

Ricardo Pla Cordero : « Dès janvier 2017, Handicap International co-dirigera avec International Disability Alliance et l'Unicef un groupe de travail au Comité permanent inter-agences des Nations Unies (IASC) pour élaborer un guide opérationnel sur l’inclusion des personnes handicapées dans l’aide d’urgence.

À partir de la Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire, que nous avons lancée en mai dernier lors du Sommet humanitaire mondial à Istanbul, l’objectif est de développer en deux ans un guide très pratique pour les États, les bailleurs de fonds de l’aide humanitaire, les associations et les organismes des Nations Unies. Ce guide leur permettra de mettre en place des programmes d’aide d’urgence qui incluent les personnes handicapées. On sait aujourd’hui qu’en situation de crise – catastrophe naturelle, déplacements à cause d’un conflit – les personnes handicapées sont les grandes oubliées de l’aide. Mais la prise de conscience de ce problème est devenue très forte récemment, notamment avec la Charte pour l'inclusion et le 10ème anniversaire de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, que l’on célèbre cette année.

Nous travaillerons en coordination avec plus d’une trentaine d’acteurs (États, ONG, etc.) grâce à des échanges réguliers. Le fait que nous menions ce travail pour le compte de l’IASC a une portée politique très forte : il s’agit de l’organisme des Nations Unies chargé de la coordination humanitaire, il fait autorité. Un document publié par cet organisme a une portée professionnelle et politique très importante. »

Publié le : 20 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Léa Bayekula, ambassadrice de HI : "Donner plus de visibilité au handicap"
© Alexandra Bertels / HI
Inclusion

Léa Bayekula, ambassadrice de HI : "Donner plus de visibilité au handicap"

Sportive de haut niveau, Léa Bayekula s'est spécialisée en athlétisme. Elle compte utiliser sa position d'ambassadrice de Handicap International pour sensibiliser le public à l'inclusion des personnes handicapées.

Gogo, 94 ans, élève de CM2 au Kenya
© Photo Pascal Plisson
Inclusion

Gogo, 94 ans, élève de CM2 au Kenya

Handicap International soutient Gogo, le nouveau film de Pascal Plisson, au cinéma le 1er septembre. Découvrez pourquoi cette arrière-grand-mère a décidé, à 94 ans, d’aller pour la première fois à l’école.

Tout a changé pour Kotime !
© Olivier Czar Katona / HI
Inclusion Réadaptation

Tout a changé pour Kotime !

Malgré le handicap, la guerre, l’exode et le rejet de leur famille, Kotime et sa mère se battent pour une vie meilleure avec l’aide de Handicap International. Découvrez leur histoire.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris