Go to main content

Convention relative aux droits des personnes handicapées : le rôle majeur de Handicap International

Droit Insertion

Le 13 décembre 2006, la Convention relative aux droits des personnes handicapées était adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies. Depuis, elle a rallié 168 États. Handicap International a joué un rôle majeur dans l’élaboration de ce texte. Retour sur une avancée importante qui apporte une vraie visibilité aux personnes handicapées.

Adoption par l'ONU en 2006 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, dont Handicap International a contribué à l'élaboration

Adoption par l'ONU en 2006 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, dont Handicap International a contribué à l'élaboration | © C. Dixon / Handicap International

Au moment de l’élaboration de la Convention, en 2006, Handicap International a fait en sorte que les personnes handicapées vivant dans les pays pauvres participent aux discussions, que leur voix soit entendue. Cela a impliqué notamment un travail de coordination et de traduction pour qu’elles puissent suivre les débats et pour leur permettre de faire passer leurs messages.

L’association s’est également beaucoup investie pour qu’un article de la Convention soit dédié à la coopération internationale : en créant une obligation pour les États donateurs d’appliquer les dispositions de la Convention à leur aide internationale, Handicap International a fait en sorte que les préoccupations, besoins et priorités des personnes handicapées soient intégrés dans tout financement d'actions de coopération.

Combiner préoccupations et discriminations

Les personnes handicapées ont ainsi pu témoigner sur leur vécu au quotidien, leurs situations particulières… des choses invisibles pour des personnes valides ! Il était important de refléter la diversité des discriminations. La situation d’une femme avec un handicap auditif dans une zone isolée du Kenya n’est effectivement pas la même que celle d’un homme aveugle en Europe.

Un des succès de cette Convention a été de parvenir à combiner, dans un texte unique, les différentes préoccupations et discriminations telles qu’elles sont vécues par des groupes très variés de personnes handicapées.

> En savoir plus sur la Convention

Portrait de Priscille Geiser, responsable du pôle Appui à la société civile à Handicap International

Lire aussi l'interview de Priscille Geiser "Une convention internationale pour l'égalité des droits des personnes handicapées"

Publié le : 2 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pour des services humanitaires adaptés aux personnes handicapées dans les camps
© Till Mayer / HI
Insertion

Pour des services humanitaires adaptés aux personnes handicapées dans les camps

Un récent rapport de Handicap International et International Organization for Migration fait le bilan de la situation au sein du camp de protection des civils de Bentiu, au Soudan du Sud. Pour les personnes handicapées, les conditions de vie sont plus difficiles et les services humanitaires ne répondent pas suffisamment à leurs besoins. Des pistes d’amélioration sont proposées.

Inauguration de la toute première aire de jeu inclusive au Bangladesh
© Shumon Ahmed / HI
Droit Insertion

Inauguration de la toute première aire de jeu inclusive au Bangladesh

Handicap International et la Fondation IKEA ont construit et officiellement inauguré la toute première aire de jeu inclusive du district de Teknaf, au Bangladesh. Depuis, le site ne désemplit pas. Les besoins étaient grands dans cette région très pauvre ; les enfants avec ou sans handicap, de la région ou réfugiés, peuvent désormais s’amuser tous ensemble dans un espace ludique sûr et adapté.

Grâce à son tricycle, Emmanuel se rend tout seul à l’école
© HI
Insertion

Grâce à son tricycle, Emmanuel se rend tout seul à l’école

Emmanuel a 12 ans et vit au Soudan du Sud. Paralysé des deux jambes, il peut se rendre seul à l’école depuis que Handicap International lui a fourni un tricycle. Dans ce jeune pays ravagé par les conflits, l’association aide les personnes handicapées victimes d'exclusion.