Goto main content
 
 

Grâce à sa prothèse, Heba peut à nouveau marcher

Réadaptation Urgence
Yémen

Heba est une jeune fille de 13 ans. L’an dernier, sa maison de Sa’dah au Yémen a été touchée par une frappe aérienne. Elle a été grièvement blessée à la jambe et a dû être amputée.

Heba avec Fadia, la kinésithérapeute de Handicap International au Yémen

Heba avec Fadia, la kinésithérapeute de Handicap International | © HI

Après une frappe aérienne qui a touché sa maison, Heba, 13 ans, a été transportée en urgence à l’hôpital Al-Thawra de Sa’dah au Yémen. Sa blessure à la jambe gauche était si grave qu’elle a dû être immédiatement amputée.

« Quand je suis sortie du coma, au bout de deux jours, j’ai vu que ma jambe n’était plus là et je me suis sentie très triste. »

À l’hôpital, l’équipe de Handicap International lui a expliqué qu’elle pourrait bénéficier d’une prothèse et marcher de nouveau à force d'exercices de rééducation. Trois semaines plus tard, l’équipe a pris ses mesures pour fabriquer une prothèse. Heba l’a rapidement essayée.

La jeune fille bénéficie d’un programme de réadaptation comprenant des exercices d’équilibre, de rééducation à la marche et de renforcement musculaire pour pouvoir marcher avec sa prothèse.

Projets d'avenir

Heba peut désormais monter et descendre les escaliers.

« Avant, j’étais alitée et je ne pouvais pas me lever ni marcher, car je manquais d’équilibre. Je suis tellement heureuse d’avoir cette prothèse ! Je voudrais retourner à l’école. J’espère devenir pharmacienne. »

Plus tard, Heba aimerait acheter un grand terrain et construire une pharmacie qui distribuerait gratuitement des médicaments aux plus pauvres.


Lire aussi "Après cinq ans de conflit, le Yémen vulnérable face à la pandémie de Covid-19"

Publié le : 26 mars 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"
© Tom Nicholson / HI
Urgence

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"

Un an après l’explosion du 4 août 2020 à Beyrouth, Nahed Mansour de l'équipe Handicap International revient sur les événements de ce jour tragique et leurs conséquences toujours palpables sur la ville.

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos
© Kate Holt / HI
Urgence

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos

En août 2020, Zeina était à la tête de l’équipe d’urgence de Handicap International à Beyrouth. Un an après l’explosion, elle décrit la situation actuelle dans la ville.

Hervé, premiers pas vers un nouvel avenir
© A. Servant / HI
Réadaptation

Hervé, premiers pas vers un nouvel avenir

Un violent incident a coûté à Hervé sa jambe droite. Aujourd’hui, avec le soutien de Handicap International, le jeune homme de 26 ans se tient à nouveau debout.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris