Goto main content
 
 

Des drones pour repérer les mines

Mines et autres armes
Tchad

À Faya-Largeau, dans le Nord du Tchad, Handicap International lance l’expérimentation de drones pour repérer la présence de mines et avoir une vision très précise du terrain : une révolution dans le monde du déminage. Xavier Depreytere, chez de projet, explique ces premiers essais.

Handicap International teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad

© John Fardoulis / HI

Une avancée considérable 

Les premiers tests ont eu lieu en janvier 2019 avec le partenaire Mobility Robotics dans le désert au sud de Faya. C’est une zone fortement contaminée par le conflit avec la Libye dans les années 80. Le drone survole de vastes zones en temps record : 300 hectares en 2 heures. Un gain de temps considérable pour le repérage des mines.

Visualisation et données 

Muni d’une caméra, le drone permet d’avoir une image précise de ce qui est repéré au sol, avec un ensemble de données comme la géolocalisation. À quelle hauteur le drone doit-il voler pour être le plus efficace ? Quel type de drone utiliser ? Quelles sont les données utiles pour le démineur ? Ce sont toutes ces questions que nous posons pour en faire une utilisation optimale... Lors de ces premiers tests, le drone a pris une photo de la zone survolée tous les 2 mètres. Objectif : les assembler pour avoir une carte ultra précise.

Handicap International teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad

Rencontre internationale des experts du déminage 

Du 5 au 7 février 2019, les experts du déminage se sont retrouvés à Genève pour la rencontre annuelle sur l’action contre les mines, sous l’égide des Nations Unies. Handicap International était présente à ce rendez-vous pour échanger avec les professionnels sur les méthodes innovantes dans le déminage et faire valoir les différentes expérimentations menées en ce moment par l’association. Un des sujets clés a également été les méthodes de déminage face aux mines artisanales, véritable défi du déminage moderne.


>> Lire également "Handicap International démine le Nord du Tchad"

Publié le : 18 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
a.janvier@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Survivre à un bombardement tient du miracle
© HI
Mines et autres armes

Survivre à un bombardement tient du miracle

Anfal est agente en santé mentale en Irak pour Handicap International. Elle vivait à Mossoul, qui a été bombardée en 2017. Sa maison a été touchée, elle a survécu ainsi que sa famille.

Khadidja, une femme forte et indépendante
© F. Rabezandriantsoa Bakoly / HI
Inclusion

Khadidja, une femme forte et indépendante

Découvrez Khadidja, une entrepreneuse tchadienne de 27 ans, soutenue par Handicap International pour réparer sa prothèse et ouvrir son propre commerce.

Il y a 24 ans, le prix Nobel de la paix honorait le combat contre les mines
© ICBL
Mines et autres armes

Il y a 24 ans, le prix Nobel de la paix honorait le combat contre les mines

Le 10 décembre 1997, Handicap International recevait le prix Nobel de la paix aux côtés des membres de la Campagne internationale pour interdire les mines antipersonnel. 24 ans après, le combat continue.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris