Go to main content

Déminage : le partage d’expériences est essentiel

Mines et autres armes

Du 7 au 10 février a lieu à Genève la rencontre annuelle de professionnels engagés dans l’action contre les mines dans le monde. Près de 400 personnes de différentes institutions et organisations se retrouvent pour échanger leur expérience. Un rendez-vous crucial pour Handicap International.

Formation de démineurs par Handicap International en Colombie en vue d’opérations de déminage dans trois départements

© J-M. Vargas / Handicap International

Bailleurs de fonds, États engagés dans des opérations de dépollution ou d’aide aux victimes, centres nationaux de déminage, entreprises privés et organisations humanitaires de déminage… De nombreux professionnels se retrouvent à Genève du 7 au 10 février. Au programme : échanges d’expériences, information sur les dernières innovations techniques pour déminer, perspectives d’activités dans les années à venir…

Drones et géolocalisation des mines

Cette année, les bombes artisanales faisant office de mines, que l’on trouve fréquemment en Syrie ou en Irak, seront au centre des discussions, tout comme l’utilisation des drones, les outils de géolocalisation des mines à sécuriser et le partage d’informations entre partenaires lors d’une intervention…

Pour Handicap International, représentée à cette conférence par une importante délégation, il s’agit d’un rendez-vous unique. Ces quatre jours permettent de partager des analyses, de confronter des modes opératoires, de prendre contact avec des autorités nationales et de tisser de nouvelles collaborations.


Portrait de Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International> Lire aussi le témoignage de Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International : "L'action contre les mines est une composante essentielle de l'aide humanitaire"

Publié le : 7 février 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils
© HI
Mines et autres armes

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Organisée par Handicap International, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

L’Amérique latine contre les bombardements des civils
© Thomas Dossus / HI
Mines et autres armes

L’Amérique latine contre les bombardements des civils

Handicap International organise les 5 et 6 décembre à Santiago au Chili une conférence régionale sur la protection des civils contre les bombardements. Elle réunit 26 États et près de 30 organisations de la société civile et des ONG internationales. Objectif : sensibiliser ces pays à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Armes à sous-munitions : les investissements en chute libre
© Philippe Houilat / HI
Mines et autres armes

Armes à sous-munitions : les investissements en chute libre

Selon un nouveau rapport de l'organisation PAX, les investissements financiers dans la production d'armes à sous-munitions ont été divisés par 3 depuis sa précédente édition. Une baisse record qui ne doit pas masquer le fait que ces armes continuent de mutiler et tuer des civils longtemps après les conflits.