Accès direct au contenu
 
 

« Maintenant que je marche, je veux reprendre mes études »

Réadaptation Urgence
Yémen

Âgé de 19 ans, Ameen a été victime d’une explosion à Hodeidah, au Yémen. Il a été amputé de la jambe droite, au-dessus du genou. Handicap International lui a fourni une prothèse et l’aide à marcher à nouveau.

Ameen pendant une séance de rééducation au Yémen avec le soutien de Handicap International

Ameen pendant une séance de rééducation | © HI

Alors qu’Ameen se trouvait à la laverie automatique, des combats ont éclaté en pleine rue. Un mortier a explosé près de lui. Blessé à la jambe droite, il a été incapable de se relever. Des passants lui ont donné les premiers secours. Son cousin l’a amené à l’hôpital le plus proche, où il a dû être amputé.

La rééducation physique

Suivi par Handicap International à l’hôpital de Sanaa, Ameen a bénéficié de séances de rééducation physique afin de muscler le haut de sa jambe et de retrouver l’équilibre afin de pouvoir porter une prothèse.

Fin 2019, il était prêt pour en recevoir une. L’équipe de l'association, qui intervient dans huit hôpitaux et un centre de réadaptation au Yémen, a pris les mesures nécessaires pour sa fabrication. Les premiers essayages ont eu lieu au centre de réadaptation de la ville où Ameen a suivi une série d’exercices pour apprendre à marcher avec sa nouvelle jambe, accompagné par Handicap International.

L'association a également enseigné à Ameen des exercices de musculation à pratiquer chez lui. Il a aussi appris comment assurer l’hygiène de son moignon et prendre soin de sa prothèse. Enfin, il a été suivi psychologiquement afin de surmonter sa dépression suite à la perte de sa jambe.

Des projets d’avenir

Aujourd'hui, Ameen a de nouveau des projets : « Maintenant je marche et je veux retourner à l’université », explique le jeune homme. Ameen souhaite retrouver sa vie d’avant son accident : finir ses études en informatique et continuer à pratiquer son sport favori, le football.


Lire aussi "Après cinq ans de conflit, le Yémen vulnérable face à la pandémie de Covid-19"

Publié le : 26 mars 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« La décision des États-Unis aggravera la crise humanitaire déjà intenable au Yémen »
© Google Maps
Urgence

« La décision des États-Unis aggravera la crise humanitaire déjà intenable au Yémen »

Handicap International s’alarme des graves conséquences humanitaires suite à la décision américaine de classer Ansar Allah (les Houthis) comme organisation terroriste.

11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès des plus vulnérables à la réadaptation
© N. Todres / HI
Réadaptation

11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès des plus vulnérables à la réadaptation

Après le violent tremblement de terre qui avait frappé Haïti le 12 janvier 2010, Handicap International avait alors déployé l’une des plus vastes missions d’urgence de son histoire. Aujourd’hui encore, l’association poursuit ses actions auprès des plus vulnérables.

Malgré le Covid-19, Sreyoun peut poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le Covid-19, Sreyoun peut poursuivre ses séances de réadaptation

La crise sanitaire n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International au Cambodge de trouver les moyens d'aider la petite fille à progresser. Sa mère est ravie de voir sa fille s’épanouir.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris