Go to main content

Sud Soudan

Dans ce jeune État, fondé en 2011, théâtre d’affrontements armés, Handicap International vient en aide aux Sud Soudanais qui fuient les combats, en particulier les plus vulnérables. L’organisation se concentre sur les soins de réadaptation et le soutien psychosocial. En parallèle, elle lutte contre les discriminations auxquelles font face les personnes handicapées.

Handicap International République du Soudan du Sud. Camp de déplacés de UNMISS à Juba 3

© Camille Lepage / Handicap International

Actions en cours

Handicap International a adapté les programmes qu’elle menait dans la région depuis 2006, à la suite de la crise survenue fin 2013.

À la demande d’organisations partenaires qui souhaitent que leurs activités soient mieux adaptées aux personnes handicapées, les équipes volantes de Handicap International sont intervenues à Yambio, Lankien, Malakal, Bor, Bientu et Yida. Plusieurs centaines de personnes handicapées ont eu accès à leurs services : près de 3 500 personnes ont bénéficié des sessions de réadaptation et de psychomotricité dispensées par les spécialistes de Handicap International ou des organisations partenaires.

Dans ce contexte de crise, de nombreuses personnes déplacées à Juba – la capitale du pays - souffrent de stress, d’anxiété ou de dépression. Afin de permettre à ces individus de surmonter leurs traumatismes, Handicap International a mis en place des groupes de soutien psychosocial. Ce projet contribue à une réduction de leur anxiété et une amélioration de leur bien-être psychologique.

Handicap International mène également des projets de développement au Soudan du Sud. L’organisation soutient les associations de personnes handicapées pour favoriser leur intégration dans la société. Elle encourage, avec les autorités locales, l’accompagnement individuel des personnes handicapées pour leur intégration sociale et économique. Elle assure également la formation des professionnels de santé mentale de l’hôpital de Juba et aide à l’amélioration des conditions de vie dans la prison de la ville où sont enfermées les personnes avec handicap mental.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Violences, traumatisme : les besoins des réfugiés sud-soudanais en santé mentale
© P. Russell / Handicap International
Santé Urgence

Violences, traumatisme : les besoins des réfugiés sud-soudanais en santé mentale

Plus d'un million de personnes ont fui le Soudan du Sud pour se réfugier en Ouganda depuis le début de la guerre civile en 2013. Beaucoup ont été témoins ou victimes de violences : déplacements forcés, viols, massacres... Handicap International fournit un soutien psychosocial pour répondre aux besoins complexes et urgents des réfugiés en matière de santé mentale.

1 million de réfugiés Sud-Soudanais en Ouganda
© P.Meinhardt / Handicap International

1 million de réfugiés Sud-Soudanais en Ouganda

Depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud en 2013, l’Ouganda a été un refuge sûr pour les personnes fuyant la guerre. Le 16 août dernier, le gouvernement ougandais et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont annoncé que le seuil des 1 million de réfugiés Sud-Soudanais en Ouganda a été atteint. Handicap International (HI) lance en septembre prochain des activités pour aider les nouveaux arrivants.

Crise des réfugiés : Nous sommes partis sans nos parents
© P. Meinhardt / Handicap International
Urgence

Crise des réfugiés : Nous sommes partis sans nos parents

La crise des réfugiés au Soudan du Sud est l'une des plus alarmantes de la planète. Des millions de Sud-Soudanais fuient les violences et l'insécurité alimentaire. 86 % de ceux qui recherchent la sécurité dans les pays voisins sont des femmes et des enfants. 75 000 enfants ont été séparés de leur famille, beaucoup sont malades et épuisés.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

La jeune République du Soudan du Sud, proclamée le 9 juillet 2011, fait face à un défi humanitaire majeur depuis le 15 décembre 2013. À cette date, des combats éclatent dans la capitale, Juba, entre l'armée loyale au président Salva Kiir et les troupes fidèles à son ancien vice-président Riek Machar, sur fond de rivalités ethniques et politiques.

S’ensuivent des violences dévastatrices : exactions, massacres, affrontements intercommunautaires, attaques et enlèvements se multiplient et provoquent la fuite de centaines de milliers de personnes.

Depuis le début des combats en décembre 2013, 1,5 million de Sud-Soudanais ont dû fuir à l’intérieur du pays. Les camps de déplacés dans le Nord sont surpeuplés. 530 000 personnes supplémentaires ont dû chercher refuge à l’étranger.

Handicap International est présente dans la région depuis 2006, notamment pour améliorer l’accès aux soins des personnes handicapées (en particulier les victimes de mines) et leur intégration dans les initiatives de développement du pays.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

389 354 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo