Go to main content

Handicap International classée 8e meilleure ONG au monde

L’organisme NGO Advisor publie pour la cinquième année consécutive son classement des 500 meilleures organisations non gouvernementales dans le monde, une hiérarchie établie selon de nombreux critères. Handicap International occupe le 8e rang parmi les 500 ONG listées.

Fayaz, 5 ans, amputé des deux jambes après l'explosion d'un reste explosif de guerre quand il avait 3 ans. Il a reçu des prothèses de Handicap International et suit des séances de réadaptation.

Fayaz, 5 ans, victime d'un reste explosif de guerre, l'un des nombreux bénéficiaires de Handicap International dans le monde | © L. Veuve / Handicap International

Logo de NGO Advisor pour le 8e rang au classement mondial des meilleures ONGHandicap International est la 8e meilleure organisation non gouvernementale (ONG) au monde selon le classement 2017 de l’organisme NGO Advisor. La méthodologie d’évaluation des chercheurs de NGO Advisor est basée sur de nombreux critères, notamment l’effort de transparence et de redevabilité, le mode de gouvernance, l'impact des actions entreprises et l’approche innovante.

Engagement et professionnalisme

Lors des classements précédents, Handicap International a successivement occupé les 12e puis 10e places. Cette reconnaissance internationale vient récompenser l’engagement des partenaires de l’association, ainsi que le professionnalisme de ses équipes qui œuvrent sans relâche depuis près de 35 ans aux côtés des populations les plus vulnérables de la planète. 

> Analyse et méthodologie disponibles en ligne : www.ngoadvisor.net

En 2016, Handicap International a été classée 8e meilleure ONG au monde par l'organisme NGO Advisor
République démocratique du Congo, réadaptation © Rosalie Colfs / Handicap International

Publié le : 12 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils
© HI
Mines et autres armes

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Organisée par Handicap International, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International
© Google Maps
Urgence

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques en Suède. La situation dans le pays est devenue plus que critique pour la population.

L’Amérique latine contre les bombardements des civils
© Thomas Dossus / HI
Mines et autres armes

L’Amérique latine contre les bombardements des civils

Handicap International organise les 5 et 6 décembre à Santiago au Chili une conférence régionale sur la protection des civils contre les bombardements. Elle réunit 26 États et près de 30 organisations de la société civile et des ONG internationales. Objectif : sensibiliser ces pays à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.