Go to main content

Guinée-Bissau

Dans ce pays marqué par de nombreuses turbulences politiques, les services sanitaires sont très largement insuffisants et l’accès à l’enseignement est loin d’être satisfaisant. HI mène des projets destinés à favoriser l’accueil des enfants en situation de handicap à l’école et apporte un soutien aux organisations des personnes handicapées pour qu’elles continuent leur campagne pour la reconnaissance de leurs droits et l’accès aux différents services.

Groupe d'enfants en Guinée Bissau

Groupe d'enfants en Guinée Bissau | © C. Acworth / HI

Actions en cours

HI mène des activités de sensibilisation pour permettre aux enfants handicapés d’avoir les mêmes droits que les autres. L’association assure ainsi des formations auprès des enseignants et directeurs des écoles partenaires, ainsi qu’auprès des inspecteurs.


En 2017, HI a mis en place des activités pour aborder les risques du VIH et du handicap. L'association sensibilise sur l’importance de l'impact que le VIH a sur les personnes handicapées, recueille des données pour améliorer la compréhension de la crise et soutient les organisations de la société civile pour mieux intégrer les personnes vivant avec un handicap dans la lutte contre le VIH.


HI est présente en Guinée-Bissau depuis 2000. Ses premières actions ont été menées dans les domaines de la réadaptation fonctionnelle, de l’insertion économique des personnes handicapées et de la lutte contre les mines et les restes d’engins de guerre. De 2008 à 2014, HI a suspendu ses activités dans le pays en raison de l’instabilité politique et des risques sécuritaires. Elles ont été relancées en 2015.

 

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Aicha, 10 ans : le bonheur simple de s’amuser avec ses copains
© Marta Moreiras / HI
Droit Scolariser les enfants handicapés

Aicha, 10 ans : le bonheur simple de s’amuser avec ses copains

Âgée de 10 ans, Aicha vit en Guinée-Bissau. Grâce à Handicap International, elle peut maintenant aller à l’école, un changement qui l’a transformée : cette petite fille très vivante fait désormais la joie de son village. Plus de 70 000 enfants vulnérables et handicapés bénéficient de l’aide de l’association pour faire valoir leur droit à l’éducation.

L’éducation inclusive, premier pas vers l’intégration des enfants handicapés en Afrique de l'Ouest
© Studio Cabrelli / Handicap International
Insertion

L’éducation inclusive, premier pas vers l’intégration des enfants handicapés en Afrique de l'Ouest

Depuis 2012, Handicap International mène le projet APPEHL (Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l’éducation) pour améliorer la scolarisation de 170 000 enfants handicapés dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest. Sandra Boisseau, qui coordonne le projet pour l’association depuis Dakar (Sénégal), revient sur les actions menées afin de lever les barrières à l’éducation pour ces enfants.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Guinée Bisseau

La Guinée Bissau est l’un des pays les plus pauvres du monde. Marqué par une instabilité chronique, le pays a connu plusieurs coups d’Etat au cours des vingt dernières années.

Le gouvernement mis en place à l’issue de l’élection présidentielle de 2014 a lancé de nombreuses réformes. Mais le pays doit faire face à d’importantes difficultés : la Guinée-Bissau est fortement touchée par les maladies liées aux problèmes de nutrition, principalement chez les femmes enceintes, ce qui explique les taux élevés de mortalité maternelle et infantile.


Le personnel des services sanitaires reste peu nombreux et peu formé, et ces services sont de fait très peu développés. Le secteur de l’éducation ne fait pas exception, avec seulement 64 % des enfants qui parvenaient à la fin de l’enseignement élémentaire en 2010

 

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale dans la limite de 530€. Au-delà, déduction de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.