Goto main content
 
 

Aicha, 10 ans : le bonheur simple de s’amuser avec ses copains

Droit Scolariser les enfants handicapés
Guinée-Bissau

Âgée de 10 ans, Aicha vit en Guinée-Bissau. Grâce à Handicap International, elle peut maintenant aller à l’école, un changement qui l’a transformée : cette petite fille très vivante fait désormais la joie de son village. Plus de 70 000 enfants vulnérables et handicapés bénéficient de l’aide de l’association pour faire valoir leur droit à l’éducation.

Aicha en plein jeux avec ses amis à l'école

Aicha en plein jeux avec ses amis à l'école | © Marta Moreiras / HI

Aicha est une enfant dynamique et vive qui n’a peur de rien. Toujours en train de courir et de jouer, elle est constamment en mouvement, comme si elle ne connaissait aucune limite. Elle est très populaire car ses camarades de classe savent qu’avec elle dans les parages, ils s’amuseront forcément.

On s’imagine difficilement qu'il y a deux ans, elle n’était pas scolarisée. En raison de sa mauvaise vue et de sa peau délicate dues à son albinisme, ses parents étaient persuadés que la garder à la maison était la meilleure façon de la protéger. Elle ne fréquentait donc que les membres de sa famille et n’avait pas suffisamment confiance en elle pour se faire des amis.

L’importance de l’éducation

Handicap International conduit un projet multinational en Afrique de l’Ouest pour que les enfants comme Aicha puissent aller à l’école et tisser des liens avec d’autres enfants. L’association soutient les établissements scolaires et les enseignants pour qu'ils puissent adapter leurs locaux et leurs méthodes pédagogiques, et elle sensibilise les familles sur l’importance de l'éducation pour les enfants handicapés.

Grâce à ces actions, Aicha termine sa deuxième année d'école primaire dans la joie et la réussite. Elle aime le calcul et l'écriture, mais ce qu’elle préfère avant tout, c’est chanter et jouer.

Aicha à l'école

© Marta Moreiras / HI

Aicha avec ses camarades à l'école

© Marta Moreiras / HI


La grande photo en tête d’article a remporté le prix de la meilleure photo de l’IDDC (International Disability and Development Consortium) et a été exposée à Bruxelles dans le cadre de l’European Disability and Development Week 2017 (Semaine européenne du handicap et du développement). Plus d’infos sur l’événement

Publié le : 16 février 2018
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
a.janvier@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Sommet mondial sur le handicap 2022 : HI appelle à plus d’inclusion
© Jay Clark / HI
Droit Inclusion

Sommet mondial sur le handicap 2022 : HI appelle à plus d’inclusion

Le Sommet mondial sur le handicap se tiendra du 15 au 17 février 2022 pour promouvoir les droits des personnes handicapées. À l'occasion de leur Journée internationale ce 3 décembre, Handicap International donne rendez-vous aux États pour s’engager pour plus d’inclusion.

Rabina, ou la volonté d'apprendre comme les autres
© Suman Buda / HI
Inclusion Scolariser les enfants handicapés

Rabina, ou la volonté d'apprendre comme les autres

Née avec une paralysie cérébrale, Rabina bénéficie du projet ENGAGE au Népal. Ayant fait rapidement des progrès impressionnants, cette jeune femme à la volonté de fer va désormais à l'école ordinaire.

Handicap International poursuit ses activités auprès de la population afghane
© Jaweed Tanveer / HI
Droit Inclusion Mines et autres armes Réadaptation Santé

Handicap International poursuit ses activités auprès de la population afghane

La plupart des activités de Handicap International en Afghanistan auprès des plus vulnérables ont repris après une interruption de quelques jours. Les besoins humanitaires sont immenses dans ce pays dévasté par des décennies de conflits, l’un des plus contaminés au monde par les restes explosifs de guerre et les mines antipersonnel.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris