Go to main content

Vidéo : « Jamais je ne me serais cru capable de marcher sans béquilles »

Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Liban Syrie
Mohamad, 32 ans, réfugié syrien au Liban a été amputé de la jambe gauche suite au bombardement de sa maison. Il fait ses premiers pas avec sa prothèse.

© Sarah Pierre / Handicap International

© B. Blondel / Handicap International

Mohamad est un jeune papa de 32 ans. Grièvement blessé lors du bombardement de sa maison, il a dû être amputé de la jambe gauche pour rester en vie. Soigné par une équipe de Handicap International, il a retrouvé en quelques mois une mobilité qu’il pensait avoir définitivement perdue. 

« Jamais je n’aurais pensé être capable de faire quelques pas sans mes béquilles, ou de monter et descendre les escaliers aussi rapidement. Aujourd’hui est un jour important ! », raconte Mohamad à la fois ému et enjoué.
Deux mois et demi avant, lorsqu’il a commencé les séances de réadaptation, Mohamad ne pouvait pas sortir de son lit.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Publié le : 9 mars 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre
© Benoit Almeras / HI
Déminer les terres Réadaptation Santé Urgence

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre

Après huit années de conflit, 70 % de la population syrienne a toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Alors que l’accès aux services de base reste une priorité absolue, la contamination des terres par les restes explosifs – sans précédent dans l’histoire du déminage – empêche le retour des civils et compliquera considérablement la reconstruction du pays.

« Le groupe d’entraide me redonne espoir »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Le groupe d’entraide me redonne espoir »

Abdel Kareem, 5 ans, est atteint de paralysie cérébrale. Grâce au partenariat de Handicap International avec le centre de rééducation Mousawat, au Liban, un projet de santé mentale a pu être intégré au processus de réadaptation.

Soutien psychosocial et rééducation pour les enfants handicapés
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

Soutien psychosocial et rééducation pour les enfants handicapés

Soutien psychosocial et rééducation vont de pair pour les enfants handicapés au Liban, grâce à un partenariat entre Handicap International et le Centre de rééducation Mousawat dans la vallée de la Beeka.