Go to main content

Vidéo : « Jamais je ne me serais cru capable de marcher sans béquilles »

Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Liban Syrie
Mohamad, 32 ans, réfugié syrien au Liban a été amputé de la jambe gauche suite au bombardement de sa maison. Il fait ses premiers pas avec sa prothèse.

© Sarah Pierre / Handicap International

© B. Blondel / Handicap International

Mohamad est un jeune papa de 32 ans. Grièvement blessé lors du bombardement de sa maison, il a dû être amputé de la jambe gauche pour rester en vie. Soigné par une équipe de Handicap International, il a retrouvé en quelques mois une mobilité qu’il pensait avoir définitivement perdue. 

« Jamais je n’aurais pensé être capable de faire quelques pas sans mes béquilles, ou de monter et descendre les escaliers aussi rapidement. Aujourd’hui est un jour important ! », raconte Mohamad à la fois ému et enjoué.
Deux mois et demi avant, lorsqu’il a commencé les séances de réadaptation, Mohamad ne pouvait pas sortir de son lit.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Publié le : 9 mars 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"Votre aide a renforcé notre motivation"
© Elisa Fourt / HI
Réadaptation Urgence

"Votre aide a renforcé notre motivation"

Talal et sa famille sont réfugiés au Liban depuis le début de la guerre en Syrie. L’année dernière, le père de famille a été victime d’un grave accident et est aujourd'hui partiellement paralysé. Handicap International l’accompagne avec des soins de kinésithérapie.

Le quotidien de Mariam, kinésithérapeute au chevet des réfugiés syriens
© Elisa Fourt / HI
Réadaptation

Le quotidien de Mariam, kinésithérapeute au chevet des réfugiés syriens

La guerre qui déchire la Syrie depuis bientôt sept ans a provoqué des mouvements de population sans précédent. On compte plus de 5 millions de réfugiés syriens dans les pays limitrophes, dont plus d’un million rien qu'au Liban. Mariam travaille comme kinésithérapeute pour Handicap International dans le pays depuis le lancement de la réponse d’urgence de l’association. Elle raconte son quotidien au chevet des réfugiés, elle qui voit concrètement sur le terrain l'énorme différence que la réadaptation apporte dans la vie des personnes touchées par le conflit.

Syrie : l’OMS et HI alertent sur les besoins des blessés et des personnes handicapées
© Philippe de Poulpiquet / HI
Réadaptation Santé Urgence

Syrie : l’OMS et HI alertent sur les besoins des blessés et des personnes handicapées

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Handicap International (HI) attirent l’attention sur les besoins des 3 millions de personnes en Syrie qui, selon les estimations, sont blessées ou en situation de handicap. Les deux organisations appellent la communauté internationale à intensifier ses efforts pour assurer la réadaptation et la réintégration de ces personnes au sein de la société.