Goto main content
 
 

11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès des plus vulnérables à la réadaptation

Réadaptation
Haïti

Après le violent tremblement de terre qui avait frappé Haïti le 12 janvier 2010, Handicap International avait alors déployé l’une des plus vastes missions d’urgence de son histoire. Aujourd’hui encore, l’association poursuit ses actions auprès des plus vulnérables.

Technicienne en train de finaliser une prothèse. 11 ans après le séisme en Haïti, Handicap International continue de favoriser l'accès des plus vulnérables aux services de réadaptation.

© N. Todres / HI

Le 12 janvier 2010, Haïti était dévasté par un tremblement de terre qui tuera plus de 230 000 personnes et en blessera plus de 300 000. Suite à cette catastrophe, Handicap International a mobilisé jusqu’à 600 personnes et a déployé des moyens sans précédent afin d’aider les personnes affectées. L'une des plus importantes missions d'urgence de son histoire.

Des projets durables

Onze ans après ce tremblement de terre aux conséquences inouïes, l’association continue de venir en aide à la population haïtienne en développant des actions à long terme.

« En 2010, lorsque le séisme a frappé Haïti, il n’y avait presque pas de services de réadaptation dans le pays. Grâce au soutien de Handicap International, qui a lancé la première formation de techniciens en réadaptation du pays, il est aujourd’hui possible de bénéficier de séances dans différentes infrastructures. Handicap International continue de soutenir les structures de santé, veut rendre les centres de réadaptation accessibles à tous et assurer la formation d'un personnel médical qualifié. »

Sylvia Sommella, directrice de Handicap International en Haïti

  • Mis en œuvre jusqu’en 2016, le programme de formation a permis de former 86 nouveaux experts qui travaillent actuellement en Haïti. Handicap International continue de former des techniciens en réadaptation, de renforcer la mise à niveau de professionnels de kinésithérapie (avec une formation à distance en "e-learning"), facilite l’accès aux services de réadaptation de qualité en milieu hospitalier et dans différentes zones. L'association apporte également un appui aux structures de santé.
  • Parce qu’une partie de la population vit dans des zones très peu accessibles et reculées, avec des secours très peu nombreux, Handicap International travaille auprès des familles particulièrement isolées et vulnérables afin qu’elles puissent se préparer et se protéger dans l'hypothèse d'une nouvelle catastrophe.
  • Nos équipes mettent aussi à disposition des organisations un service de transport maritime et de stockage de matériel humanitaire afin d’avoir notamment accès aux populations vivant dans des zones reculées lors de catastrophes naturelles ou de situations d’urgence.
  • Des projets liés à l’autonomie économique des personnes, à la lutte contre l’épidémie de Covid et à la sécurité routière sont également conduits par les équipes de Handicap International en Haïti.

Actions de Handicap International suite au séisme 

Déjà présente sur place en janvier 2010, l'association a mené des soins de réadaptation auprès de plus de 90 000 personnes, appareillé plus de 1 400 personnes et distribué plus de 5 000 fauteuils roulants, béquilles et déambulateurs aux personnes handicapées affectées par le séisme. Handicap International a aussi apporté un soutien psychosocial à plus de 25 000 personnes. Nos équipes ont également assuré la construction de plus de 1 000 abris temporaires destinés à des familles très vulnérables et acheminé plus de 20 000 tonnes d’aide humanitaire.

Publié le : 12 janvier 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le Yémen dévasté par une guerre sans fin
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Le Yémen dévasté par une guerre sans fin

Le conflit qui dure depuis six ans au Yémen a engendré la plus grande crise humanitaire au monde. Destruction des infrastructures, pilonnages massifs en zones peuplées, contamination par les engins explosifs... seront autant d'immenses défis à relever.

Abdullah avait peur de tous les médecins
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation

Abdullah avait peur de tous les médecins

Abdullah a 12 ans. Grièvement blessé au Yémen lors d'un bombardement aérien en décembre 2019 alors qu'il jouait dehors avec des amis, il a dû être amputé. Handicap International lui est venu en aide.

Nos équipes aux côtés de la population centrafricaine
© Adrienne Surprenant / HI
Réadaptation Santé

Nos équipes aux côtés de la population centrafricaine

En RCA, où les tensions sont vives, les services de logistique et de réadaptation de Handicap International permettent d’aider les populations les plus vulnérables.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris