Accès direct au contenu
 
 

Fatehia, 8 ans, remarche grâce aux équipes de Handicap International

Réadaptation Urgence
Yémen

Fatehia a été grièvement blessée lors d’un bombardement dans son village, au Nord du Yémen. La fillette de 8 ans reçoit l’aide médicale et le soutien psychologique des équipes de Handicap International.

La kinésithérapeute de Handicap International examine le moignon de Fatehia au Yémen

La kinésithérapeute de Handicap International examine le moignon de Fatehia | © ISNA Agency / HI

Il y a deux ans, le destin de Fatehia bascule lorsque deux bombes larguées lors d’une attaque aérienne explosent tout près de son école. La fillette, grièvement touchée, perd connaissance. Elle est transportée à l’hôpital le plus proche où elle est opérée de toute urgence. Fatehia perd sa jambe malgré les soins apportés par les médecins.

Lire notre dossier spécial "Yémen, la guerre à l'aveugle"

Son hospitalisation dure deux semaines, durant lesquelles elle retrouve sa sœur, également présente lors de l’attaque. Elle apprend malheureusement que sa meilleure amie, Wafaa, a été tuée par le bombardement. Ce jour-là, Fatehia ne sait pas si elle remarchera un jour.

Première aide à la mobilité

« On m’a apporté des béquilles. Je les détestais parce qu'elles me rendaient laide »

Cette nouvelle situation lui fait perdre toute envie de vivre. Désespérée et frustrée, elle s’isole, ne se déplace plus et se renferme dans sa douleur.

Marcher avec une prothèse

Ce n’est que deux ans plus tard que Fatehia accède aux soins de réadaptation fournis par Handicap International, lorsque sa famille décide de fuir à Sanaa. Elle arrive au centre de réadaptation de la capitale, où l’équipe de l'association la rassure en lui expliquant comment va se dérouler sa rééducation et son appareillage avec une prothèse de jambe.

Sortir du traumatisme

Voyant que la famille vit encore un profond traumatisme, l’équipe de Handicap International propose parallèlement un accompagnement psychologique. Dès lors, Fatehia et son père se rendent régulièrement à des séances de soutien psychosocial.

Fatehia retrouve progressivement le goût de vivre car elle accepte son handicap. Elle qui était devenue mutique s’est remise à parler et à se faire de nouveaux amis. Elle a un sens de l'humour développé et rit beaucoup. Sa récente mobilité lui donne envie de rêver à nouveau. Elle veut devenir dentiste, mais aussi artiste à ses heures perdues ! Il faut dire qu’elle a un excellent coup de crayon...

Fatehia a été grièvement blessée lors d’un bombardement dans son village, au Nord du Yémen. La fillette de 8 ans reçoit l’aide médicale et le soutien psychologique des équipes de Handicap International.

Fatehia a été grièvement blessée lors d’un bombardement dans son village, au Nord du Yémen. La fillette de 8 ans reçoit l’aide médicale et le soutien psychologique des équipes de Handicap International.

Photos : © ISNA Agency / HI

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« La décision des États-Unis aggravera la crise humanitaire déjà intenable au Yémen »
© Google Maps
Urgence

« La décision des États-Unis aggravera la crise humanitaire déjà intenable au Yémen »

Handicap International s’alarme des graves conséquences humanitaires suite à la décision américaine de classer Ansar Allah (les Houthis) comme organisation terroriste.

11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès des plus vulnérables à la réadaptation
© N. Todres / HI
Réadaptation

11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès des plus vulnérables à la réadaptation

Après le violent tremblement de terre qui avait frappé Haïti le 12 janvier 2010, Handicap International avait alors déployé l’une des plus vastes missions d’urgence de son histoire. Aujourd’hui encore, l’association poursuit ses actions auprès des plus vulnérables.

Malgré le Covid-19, Sreyoun peut poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré le Covid-19, Sreyoun peut poursuivre ses séances de réadaptation

La crise sanitaire n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Handicap International au Cambodge de trouver les moyens d'aider la petite fille à progresser. Sa mère est ravie de voir sa fille s’épanouir.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris