Go to main content

En vidéo : L’espoir de Firas, 13 ans

Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Liban Syrie

En 2012, Firas, victime d’une bombe, est amputé d’une partie de la jambe droite. Grâce au soutien de Handicap International, il retrouve son indépendance, son sourire et son espoir en l’avenir.

Firas, jeune syrien de 13 ans, amputé d'une partie de la jambe droite s'entretient avec la kinésithérapeute de Handicap International qui lui délivre des soins de kinésithérapie afin qu'il trouve son équilibre avec sa prothèse.

© Sarah Pierre / Handicap International

© B. Blondel / Handicap International

En 2012, Firas est victime d’une bombe. Il est amputé d’une partie de la jambe droite. Pris en charge par Handicap International afin de recevoir des soins et de bénéficier de rééducation physique, il reçoit un déambulateur pour faire ses premiers déplacements. Il bénéficie ensuite d'une nouvelle prothèse et est aujourd'hui suivi par les équipes de l'association afin de poursuivre les exercices de renforcement musculaire et d’équilibre. Grâce au soutien de Handicap International, il retrouve son indépendance, son sourire et son espoir en l’avenir.
Découvrez son témoignage dans la vidéo ci-dessus.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Publié le : 5 octobre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI
© France 3 - mars 2018

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI

Gniep Smoeun avait 10 ans lorsqu'elle a eu la jambe arrachée par une mine antipersonnel au Cambodge en plein conflit khmer rouge. Aujourd'hui infirmière à Rennes, elle a voulu retourner sur place avec sa fille et le médecin qui l'a sauvée, un certain Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International. Découvrez le reportage diffusé sur France 3 fin mars.

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives
© Martin Crep / HI

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les mines le 4 avril, Handicap International s’alarme de l’augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives : 32 008 civils ont été tués ou blessés par ces armes en 2016, et le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017.

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"
© Philippe de Poulpiquet / HI

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"

Molham avait à peine 9 ans lorsqu’il a été blessé par une balle perdue à Homs, en Syrie. Sa famille a fui les combats et s’est réfugiée en Jordanie. Handicap International fournit des séances de réadaptation au jeune garçon qui bénéficie également d’un soutien psychologique.