Go to main content
 
 

En vidéo : L’espoir de Firas, 13 ans

Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Liban Syrie

En 2012, Firas, victime d’une bombe, est amputé d’une partie de la jambe droite. Grâce au soutien de Handicap International, il retrouve son indépendance, son sourire et son espoir en l’avenir.

Firas, jeune syrien de 13 ans, amputé d'une partie de la jambe droite s'entretient avec la kinésithérapeute de Handicap International qui lui délivre des soins de kinésithérapie afin qu'il trouve son équilibre avec sa prothèse.

© Sarah Pierre / Handicap International

© B. Blondel / Handicap International

En 2012, Firas est victime d’une bombe. Il est amputé d’une partie de la jambe droite. Pris en charge par Handicap International afin de recevoir des soins et de bénéficier de rééducation physique, il reçoit un déambulateur pour faire ses premiers déplacements. Il bénéficie ensuite d'une nouvelle prothèse et est aujourd'hui suivi par les équipes de l'association afin de poursuivre les exercices de renforcement musculaire et d’équilibre. Grâce au soutien de Handicap International, il retrouve son indépendance, son sourire et son espoir en l’avenir.
Découvrez son témoignage dans la vidéo ci-dessus.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Publié le : 5 octobre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib
© HI
Mines et autres armes Urgence

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib

Alors que les combats se sont intensifiés dans le Nord-ouest de la Syrie, en particulier sur la ville d’Idlib et le Sud de la province, Handicap International s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.

Handicap International démine le Nord du Liban
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes

Handicap International démine le Nord du Liban

Les démineurs de Handicap International interviennent désormais dans une zone contaminée par la guerre de 1975-1990. Objectif : soustraire les habitants à cette menace permanente.

Rabih, démineur : « Je ne pourrais pas envisager de faire un autre travail »
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes

Rabih, démineur : « Je ne pourrais pas envisager de faire un autre travail »

Rabih est démineur pour Handicap International dans le Nord du Liban depuis 2013. Il travaille dans une région particulièrement contaminée par la guerre civile de 1975-1990. Témoignage.