Accès direct au contenu
 
 

Cyclone au Mozambique : des centaines de milliers de personnes pourraient être touchées

Urgence
Mozambique

Le cyclone IDAI a frappé les côtes du Mozambique dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mars. La ville de Beira, qui compte plus de 500 000 habitants, a été directement touchée. Les communications et l’électricité ont été coupées.

Inondations au Mozambique en janvier 2000 (image d'archive)

Inondations au Mozambique en janvier 2000 (image d'archive) | © HI

Des vents de 180 à 190 km/h ont été enregistrés, accompagnés de pluies torrentielles. Le bilan des victimes et l’ampleur des destructions n’étaient pas encore connus ce vendredi 15 mars dans l’après-midi, plusieurs zones étant encore inaccessibles.

Les Nations Unies s’attendent à des dégâts considérables, avec des dommages sur des infrastructures telles que des écoles, des habitations, des destructions de cultures sur des centaines de milliers d’hectares, pouvant engendrer des pénuries alimentaires parmi les populations les plus fragiles. Des difficultés d’accès pourraient également survenir, avec la destruction de routes, des inondations. Des épidémies sont également à craindre en raison de la présence d’eau insalubre. 

Faites un don d'urgence, aidez les victimes en soutenant Handicap International

140 000 sinistrés

Handicap International, qui intervient habituellement en soutien des personnes les plus vulnérables qui se trouvent à Beira, est très préoccupée de leur situation et de celle de leurs familles. L’association prépare des actions d’urgence et va renforcer son équipe dans les prochains jours avec une expertise logistique>> En savoir plus

Ce cyclone vient s’ajouter à une situation déjà critique pour le Mozambique. Le Centre et le Nord du pays étaient soumis à des pluies intenses depuis plusieurs semaines : plus de 140 000 personnes étaient déjà sinistrées, 17 000 déplacées, et plus de 60 personnes avaient trouvé la mort.

Lire également "Urgence cyclone Idai au Mozambique : L’urgence est de faciliter l’accès aux populations isolées"

Publié le : 15 mars 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth
© Anwar AMRO / AFP
Urgence

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth

Les blessures provoquées par les énormes explosions qui se sont produites mardi à Beyrouth comprennent des brûlures, des fractures et des amputations, en plus des milliers de blessures mineures et majeures causées par le verre brisé. 500 personnes auront probablement besoin d'une rééducation physique pour se rétablir.

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.
© Mikhail Alaeddin / Sputnik /AFP PHOTO
Urgence

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 4 000 personnes blessées. L'équipe d'experts de HI déjà basée dans le pays est prête à apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin.

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto
© HI
Prévention Santé Urgence

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto

Dans ces deux vidéos, Fanor Gustave et Charles Fernand, membres de notre équipe sur place, vous expliquent les actions mises en place par Handicap International en Haïti pour contribuer à freiner la propagation du coronavirus : la sensibilisation de la population aux gestes barrières et celle des chauffeurs de taxis-moto à Port-au-Prince, un moyen de transport très utilisé.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris