Accès direct au contenu
 
 

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie

Inclusion Prévention Réadaptation Santé Urgence
International

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend aux pays déjà affectés par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif. Il nous paraît plus que jamais essentiel de poursuivre notre action, grâce à votre générosité, pour éviter une catastrophe humanitaire de très grande ampleur.

Photo d'archive 2017 Handicap International - projet ESSPOIR au Niger

Photo d'archive 2017 Handicap International - projet ESSPOIR au Niger | © Johanna de Tessières / HI

De plus en plus touchés par la pandémie, les pays en développement sont démunis pour affronter cette catastrophe humanitaire annoncée. L’objectif de Handicap International est plus que jamais de rester aux côtés des populations vulnérables et des personnes handicapées.

Poursuite des actions auprès des bénéficiaires

Dans les pays où elle intervient et dans les sièges, l’ensemble des équipes opérationnelles de l'association adapte les projets en cours afin de protéger ses bénéficiaires et son personnel du virus : en savoir plus.

> En vidéo : "Les personnes handicapées face au Covid-19" par le docteur Davide Olchini, responsable Santé et Prévention à Handicap International :

Ainsi, Handicap International met en place les mesures d’hygiène - notamment les gestes barrières - indispensables à la poursuite des activités essentielles comme la réadaptation ou la distribution de biens de première nécessité. Les activités de groupe, comme celles à base communautaire, sont également limitées à 10 personnes.

> En vidéo, témoignage par Skype de Jean-Loup Gouot, directeur de Handicap International au Bangladesh, au sujet du Covid-19 et des mesures prises par l'association pour adapter ses activités et transmettre des messages clés d'hygiène sur le terrain, notamment dans les camps de réfugiés rohingyas :

De la sensibilisation inclusive

Forte de ses expériences passées lors des épidémies de choléra ou d’ébola, Handicap International s’efforce d’initier et de renforcer certains projets pour aider la population à se protéger.

Au 25 mars, quelque 25 projets ont commencé à intégrer ou préparer des mesures spécifiques. Au Mali, en Éthiopie, au Bangladesh, à Madagascar ou encore en Libye, les équipes de l'association déploient des actions de prévention inclusives et accessibles à tous. Des supports de sensibilisation adaptés à différents types de déficiences sont par exemple développés.

Lire aussi l'interview de Pauline Falipou : "Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne"

Au Tchad, des messages de sensibilisation seront diffusés par radio. En Haïti, Handicap International soutient les hôpitaux en matière de communication et de messages de prévention.

Les partenaires de l’association sont également accompagnés et sensibilisés aux gestes barrières. Des actions vont aussi être proposées en Algérie, au Maroc, au Tchad, en Sierra Leone...

Handicap International mène par ailleurs des actions de plaidoyer auprès des autorités locales et des acteurs humanitaires, afin que la réponse qu’ils déploient soit adaptée aux populations vulnérables. Ainsi à Madagascar, l’association diffuse des conseils pratiques pour l’inclusion des personnes handicapées dans les actions de sensibilisation réalisées par les équipes locales de secours. Et en République centrafricaine, sa plateforme logistique en appui aux organisations humanitaires adapte son dispositif.

Publié le : 31 mars 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth
© Anwar AMRO / AFP
Urgence

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth

Les blessures provoquées par les énormes explosions qui se sont produites mardi à Beyrouth comprennent des brûlures, des fractures et des amputations, en plus des milliers de blessures mineures et majeures causées par le verre brisé. 500 personnes auront probablement besoin d'une rééducation physique pour se rétablir.

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.
© Mikhail Alaeddin / Sputnik /AFP PHOTO
Urgence

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 4 000 personnes blessées. L'équipe d'experts de HI déjà basée dans le pays est prête à apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin.

Covid-19 : en direct du Togo Prévention Santé

Covid-19 : en direct du Togo

Dans cette vidéo, Eli Koffi Afossogbe, membre de l'équipe de Handicap International au Togo, explique le travail de l'association avec les mères et les bébés à l'hôpital de Tabligo, afin de sensibiliser la population aux mesures de prévention du Covid-19 et distribuer des kits d'hygiène.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris