Accès direct au contenu
 
 

Au démineur, pourrez-vous battre Trump à son propre jeu ?

Mines et autres armes
France International

Handicap International et l’agence La Chose lancent le jeu en ligne « Minesweepers VS U.S. Administration » (les démineurs contre l'Administration américaine), afin de dénoncer la réintroduction des mines dans l’arsenal des États-Unis et mobiliser le public via une pétition mondiale. Un jeu rétro contre des armes d’un autre temps...

Handicap International et l’agence La Chose lancent le jeu en ligne « Minesweepers VS U.S. Administration » (les démineurs contre l'Administration américaine), afin de dénoncer la réintroduction des mines dans l’arsenal des États-Unis et mobiliser le public via une pétition mondiale. Un jeu rétro contre des armes d’un autre temps...

© La Chose / HI

Le 27 juin 2014, les États-Unis avaient stoppé la production et l’acquisition de mines antipersonnel. Mais le 31 janvier 2020, Donald Trump a annoncé la réintroduction dans l’arsenal américain de mines dites « intelligentes ». C'est un retour en arrière sans précédent pour la protection des populations civiles en zone de conflit.

Alors, pour empêcher les États-Unis d’utiliser à nouveau ces armes d’un autre temps, Handicap International a décidé d’alerter l’opinion publique en revisitant un jeu vidéo, lui aussi d’un autre temps : Le démineur (minesweeper en anglais) : Minesweepers VS U.S. Administration est un jeu vidéo rétro pour lutter contre des armes rétro, imaginé et développé par l’agence La Chose pour dénoncer ces mesures passéistes et appeler tous les citoyens du monde à signer une pétition internationale pour interdire ces pratiques criminelles. Symbole d’une époque révolue, ce jeu est lancé le 27 juin 2020, six ans jour pour jour après les mesures prises par Barack Obama.

30 secondes pour battre Trump

« Minesweepers VS U.S. Administration » est un jeu du démineur classique. L’objectif est de localiser des mines dans un champ virtuel en se servant des chiffres qui indiquent le nombre d’engins présents dans les zones adjacentes. Dans cette version, vous aurez 30 secondes pour déminer entièrement le terrain et ainsi battre Donald Trump à son propre jeu.

Jouer à Minesweepers VS U.S. Administration

Handicap International et l’agence La Chose lancent le jeu en ligne « Minesweepers VS U.S. Administration » (les démineurs contre l'Administration américaine), afin de dénoncer la réintroduction des mines dans l’arsenal des États-Unis.

États-Unis et mines : 30 ans de lutte

En 1997, l’adoption du Traité d’interdiction des mines, ou Traité d’Ottawa, avait marqué une véritable victoire contre ces armes qui tuent à l’aveugle. Aujourd’hui, les États-Unis sont encore l’un des rares pays à n’avoir pas encore adhéré au traité. Cependant, depuis près de 30 ans, le pays s’abstenait de les utiliser ou de les commercialiser. Un pas de plus avait été franchi quand, le 27 juin 2014, les États-Unis avaient annoncé officiellement qu’ils ne fabriqueraient plus de mines antipersonnel et qu’ils chercheraient à adhérer au Traité d’Ottawa.

Le 31 janvier dernier, l’annonce par Donald Trump de l’introduction de mines dites « intelligentes » dans l’arsenal américain a donc marqué un recul majeur dans la lutte contre ces armes. En 2018, parmi les 6 897 victimes de mines dénombrées, seules 332 personnes étaient victimes de mines dites « conventionnelles ». La relance de la production et de l’utilisation de mines pourrait aujourd’hui faire repartir ce chiffre à la hausse, sans compter les victimes de mines artisanales qui elles, ne cessent de croître.

« La mobilisation est notre seule arme »

Portrait d'Emmanuel Sauvage de Handicap International« C’est une décision irresponsable. Il n’est pas imaginable qu’après plus de 20 ans de combat et de victoires contre ces armes infâmes, le marché de la mine soit relancé ! Nous refusons de connaître à nouveau le scénario des années 90 avec plus de 20 000 victimes chaque année. »

Emmanuel Sauvage, directeur Réduction de la violence armée à Handicap International

Portrait de Xavier Ducrest de Handicap International« Dans les années 90, le Traité d’Ottawa qui interdit les mines est né d’une mobilisation citoyenne unique et historique pour l’époque. Aujourd’hui, cette mobilisation doit continuer à faire bouger les lignes car c’est notre seule arme ! »

Xavier Ducrest, directeur de Handicap International France

Icône signature de pétition Handicap International Soutenez le combat de Handicap International, signez la pétition

Traité d'Ottawa : les mines hors-la-loi
Le Traité d’Ottawa interdit l’acquisition, la production, le stockage et l’utilisation des mines antipersonnel. Il a été ouvert à signature le 3 décembre 1997 et est entré en vigueur le 1er mars 1999. À ce jour, 164 États ont adhéré au Traité (on dit alors qu'ils sont "États parties au Traité"), soit 80 % des nations du monde qui s’engagent à en respecter les principes et les obligations. Grâce à ce traité, le nombre annuel de victimes recensées a été considérablement divisé en deux décennies : de 20 000 au début des années 1990, on est passé à 3 330 victimes en 2013. En 1999, 50 États produisaient encore des mines et 160 millions de ces engins étaient stockés dans les arsenaux. Aujourd’hui, seuls 11 États produisent encore ces armes et les stocks mondiaux sont inférieurs à 50 millions de mines.
Publié le : 26 juin 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés
© J. Mc Geown / HI
Inclusion Scolariser les enfants handicapés

Pour la scolarisation de tous les enfants handicapés

Le Rapport mondial sur l’éducation sort ce 23 juin. Publié par l’UNESCO, il fait le point sur les progrès de l’éducation dans le monde et se concentre cette année sur l’inclusion de tous enfants dans le système scolaire, notamment les enfants handicapés. Entretien avec Julia McGeown, référente Éducation inclusive à Handicap Internaitonal.

Camps de réfugiés : n’oublions pas les personnes handicapées
© Nicolas Axelrod - Ruom / HI
Combattre les discriminations Inclusion Secourir les déplacés/réfugiés

Camps de réfugiés : n’oublions pas les personnes handicapées

Handicap International rappelle l’importance de prendre en compte les personnes handicapées dans les camps de réfugiés, elles qui sont particulièrement vulnérables à la Covid-19.

Les souffrances programmées de générations entières de Yéménites
© HI
Mines et autres armes

Les souffrances programmées de générations entières de Yéménites

Handicap International publie le 12 juin son rapport « Condamnation à mort pour les civils : l'impact à long terme des armes explosives en zones peuplées au Yémen ». Il montre comment les bombardements ont anéanti des décennies de développement dans le pays.