Accès direct au contenu
 
 

À Freetown, Handicap International vient en aide aux victimes des coulées de boue

Urgence
Sierra Leone

Au moins 500 personnes ont été tuées par les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé le 14 août dernier Freetown, la capitale de la Sierra Leone. 800 autres sont portées disparues. Handicap International et ses partenaires dans la région ont mis en place une action d’urgence pour venir en aide aux personnes affectées.

Coulée de boue à Freetown en Sierra Leone

Un quartier de Freetown touché par les coulées de boue | © Handicap International

Au moins 6 000 habitants de Freetown ont été directement touchés et plus de 150 enfants ont été tués par les glissements de terrain. Juste après la catastrophe, Handicap International a deployé une équipe pour aider à identifier et à recenser les victimes. Présente dans le pays depuis plus de 20 ans, l’association a mis en place un plan d’action d'urgence.

Handicap International coordonne à présent les premiers soins psychologiques dispensés aux personnes ayant perdu leur logement et leurs proches, ainsi que la réadaptation physique pour les blessés.

Les oubliées de l'aide

Les équipes de l'ONG forment les groupes de secours à l’identification des personnes vulnérables susceptibles d’avoir besoin d’une aide spécifique. Dans les situations de catastrophe, les personnes handicapées, les personnes âgées et les personnes les plus fragiles rencontrent des difficultés dans les jours et les semaines qui suivent une crise. Parce que ces personnes ont du mal à se déplacer, à savoir à qui s’adresser, elles sont souvent les oubliées de l'aide humanitaire : nourriture, eau et abri.

Handicap International évalue les besoins immédiats et à plus long terme des 400 foyers les plus durement touchés. Il faudra peut-être leur fournir du matériel scolaire et payer les frais de scolarité pour que les enfants ne soient pas déscolarisés, ou prendre d’autres mesures pour protéger les orphelins et les jeunes femmes vulnérables contre les risques d’exploitation et d’abus. Ces activités dureront au moins jusqu’en octobre prochain.

Publié le : 30 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth
© Anwar AMRO / AFP
Urgence

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth

Les blessures provoquées par les énormes explosions qui se sont produites mardi à Beyrouth comprennent des brûlures, des fractures et des amputations, en plus des milliers de blessures mineures et majeures causées par le verre brisé. 500 personnes auront probablement besoin d'une rééducation physique pour se rétablir.

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.
© Mikhail Alaeddin / Sputnik /AFP PHOTO
Urgence

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI.

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 4 000 personnes blessées. L'équipe d'experts de HI déjà basée dans le pays est prête à apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin.

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto
© HI
Prévention Santé Urgence

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto

Dans ces deux vidéos, Fanor Gustave et Charles Fernand, membres de notre équipe sur place, vous expliquent les actions mises en place par Handicap International en Haïti pour contribuer à freiner la propagation du coronavirus : la sensibilisation de la population aux gestes barrières et celle des chauffeurs de taxis-moto à Port-au-Prince, un moyen de transport très utilisé.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris