Go to main content
 
 

Une balle, plusieurs traumatismes

Réadaptation
Palestine

Mazen est un jeune père de famille de 33 ans. Une balle a traversé ses deux jambes, causant de graves blessures qui l'empêchent aujourd'hui de travailler. Il est soutenu par Handicap International.

Mazen reçoit chez lui la visite de l’équipe de Handicap International

Mazen reçoit chez lui la visite de l’équipe de Handicap International | © Abedelrahman Abu Hassanien / HI

Une blessure aux multiples impacts 

Mazen est ambulancier. Alors qu’il intervenait aux abords de la frontière, où se déroulent régulièrement des manifestations, il a été blessé aux deux jambes par une balle. Son état a nécessité sept opérations. Aujourd’hui, il attend d’être transféré hors de Gaza pour une nouvelle opération qui pourrait lui permettre de marcher à nouveau. Mazen ne supporte pas d’être immobilisé : sa souffrance n’est pas seulement physique, il est dans un état de grande détresse psychologique

Un soutien physique et moral

Les équipes mobiles des partenaires soutenus par Handicap International lui rendent régulièrement visite pour changer son pansement et s’assurer que ses jambes cicatrisent bien. L’association lui a également fourni des béquilles et un fauteuil roulant. Un kinésithérapeute lui a appris à se déplacer avec et de passer de l’un à l’autre. Pourtant, la convalescence de Mazen sera longue.

Il doit encore être opéré pour retrouver un usage complet de ses jambes. L’opération à venir l’inquiète, et ce stress vient s’ajouter à sa dépression. Handicap International lui apporte donc une aide psychologique pour qu’il puisse reprendre espoir et envisager à nouveau un avenir pour lui et pour sa famille.

Publié le : 22 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Placer la personne au cœur des actions de réadaptation »
© HI
Réadaptation

« Placer la personne au cœur des actions de réadaptation »

Isabelle Urseau est Directrice de la réadaptation à Handicap International. Elle explique en quoi cette discipline est l’un des piliers de l’association et comment elle est amenée à évoluer. Entretien.

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Santé

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour Handicap International à Sana’a au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par l'association et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre
© ISNA Agency / HI
Réadaptation Urgence

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre

Handicap International apporte des soins de réadaptation et un accompagnement psychosocial dans 8 structures de santé à Sana’a depuis 2015, et dans l'un des principaux hôpitaux d’Aden depuis juillet dernier. Maud Bellon, chef de mission de l'association sur place, témoigne d’une situation inacceptable pour les civils yéménites.