Aller au contenu principal
 
 

Shahed se lève aux aurores, impatiente d’aller à l’école

Inclusion
Palestine

À Gaza, Handicap International conduit un projet d’éducation inclusive. Nermeen et sa fille Shahed bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un soutien psychologique, à l’école comme à la maison.

Shahed et sa mère Nermeen, ici à l’école, sont soutenues par Handicap International à Gaza

Shahed et sa mère Nermeen à l’école | © O. van den Broeck / HI

Shahed a 13 ans et est handicapée. Avec sa mère, Nermeen, elle est soutenue par Handicap International qui permet à la jeune fille de recevoir une éducation et apporte son soutien à sa famille.

L’éducation pour tous

Shahed est atteinte d’un handicap physique et rencontre des difficultés d’apprentissage. Sa mère n’avait pas l’habitude d’être impliquée dans le parcours scolaire de sa fille. Il était difficile pour elle de convaincre sa famille de la nécessité de répondre aux invitations de l’école.

« Je ne participais pas aux activités extérieures car j’avais peur de l’attitude négative de mes proches. J’évitais les situations où il aurait fallu faire face à des commentaires ou des regards accusateurs. Je devais rester à la maison », confie Nermeen. 

La perception du handicap

Le groupe de soutien des parents d’enfants handicapés a accompagné Nermeen. « J’ai donné la priorité à ma fille. J’ai choisi d’être forte et avec le soutien de l’école et du groupe, j’ai réussi à convaincre ma famille. Aujourd’hui, je suis libre de participer à toutes les activités scolaires », explique-t-elle.

Sortir les familles de leur isolement

Le groupe permet aux parents de se confier sur leurs expériences et difficultés quotidiennes. Cette initiative est un succès : les parents forment aujourd’hui un réseau de soutien qui va au-delà des séances. Les mères comme Nermeen ne se sentent plus seules : « Quand je suis confrontée à une difficulté, je sais où aller ».

L’envie d’aller à l’école

Les enseignants sont toujours en contact avec elle et l’informent des progrès réalisés par sa fille. Un système de correspondance entre parents et professeurs a été mis en place : un carnet sert de support aux échanges. Shahed et sa mère communiquent mieux entre elles, la jeune fille est plus épanouie.

« Shahed se sent à l’aise en classe, elle est heureuse. Elle s’est fait beaucoup d’amis. Elle se lève même aux aurores, impatiente d’aller à l’école. »

Publié le : 19 juillet 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le changement climatique oblige les agriculteurs à travailler toujours plus
© HI
Inclusion

Le changement climatique oblige les agriculteurs à travailler toujours plus

Fadimata dépend de la régularité des précipitations pour subvenir aux besoins des 10 membres de son foyer. Cette agricultrice peine à s’adapter aux récents changements environnementaux. Voici son témoignage.

Au Somaliland, la sécheresse menace la survie des communautés pastorales
© HI
Inclusion

Au Somaliland, la sécheresse menace la survie des communautés pastorales

Amina vient d’une longue lignée de bergers. Des années de pluies insuffisantes et le changement climatique ont mis son moyen de subsistance en danger. Elle a dû quitter son foyer et sa mode de vie.

Battle4 : plus de 150 participants mobilisés pendant 50 heures de solidarité
© Battle4 / HI
Inclusion Solidarité

Battle4 : plus de 150 participants mobilisés pendant 50 heures de solidarité

Le premier événement e-sport caritatif et inclusif Battle4, organisé du 4 au 6 mars dernier en soutien aux associations Apart et Handicap International, a tenu toutes ses promesses : plus de 150 participants mobilisés, 50 heures de live et plus de 427 000 euros collectés.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris