Go to main content

Philippines : "Je me rappelle du chaos, de l'angoisse"

Urgence
Philippines

Alors que le typhon Mangkhut a frappé les Philippines le 15 septembre dernier, Edith Van Wijngaarden, ancienne directrice de HI dans le pays, se souvient d'Haiyan en 2013, un autre super typhon, et soutient les Philippins dans cette nouvelle épreuve.

Aux Philippines en 2013 après le typhon Haiyan

Aux Philippines en 2013 après le typhon Haiyan | © Brice Blondel / HI

Portrait d'Edith Van Wijngaarden, ancienne directrice de HI aux Philippines

« Mes pensées vont aux Philippins qui ont affronté ce nouveau typhon Mangkhut et aux équipes de Handicap International sur place. J’étais directrice de l'association aux Philippines en 2013 quand le typhon Haiyan a frappé le pays. Je me rappelle du chaos, de l’angoisse. Un vrai drame. La communication a été coupée pendant plusieurs jours. Plus de 6 000 personnes ont perdu la vie, et près de 14 millions ont été affectées.

Notre priorité était de venir en aide aux personnes touchées le plus rapidement possible et d’éviter le pire. Nous nous sommes organisés rapidement et avons pu venir en aide à plus de 8 000 personnes, en menant notamment des séances de réadaptation, en proposant un soutien psychologique, en reconstruisant des maisons et en permettant aux populations de retrouver une source de revenus. Mais cette catastrophe a marqué les esprits et reste dans les mémoires ».

Edith Van Wijngaarden


Handicap International intervient régulièrement auprès des populations affectées par les catastrophes naturelles aux Philippines, notamment en préparant les communautés à être plus résilientes face aux désastres. Avec le super typhon Mangkhut qui a traversé le pays le 15 septembre, les équipes de l'association sont mobilisées pour être en mesure d'agir auprès des plus vulnérables.

Lire nos dernières actualités sur le typhon Mangkhut

Publié le : 15 septembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
© HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Cinq mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, Handicap International continue de soutenir les victimes de la catastrophe.

Nora, victime d’un bombardement
© HI
Réadaptation Urgence

Nora, victime d’un bombardement

Nora, 30 ans, a été grièvement blessée par un missile tombé devant l’entrée de l'hôpital Al-Thawra à Hodeidah au Yémen, alors qu’elle arrivait en bus avec des amies. Elle a dû être amputée d'une jambe.

"La mine m’a projetée en l’air et m’a arraché la jambe"
© Ayman / HI
Réadaptation Urgence

"La mine m’a projetée en l’air et m’a arraché la jambe"

Raja, 13 ans, a eu la jambe arrachée par une mine alors qu’elle gardait des moutons. Accompagnée par Handicap International dans sa rééducation, cette rencontre a suscité chez elle une nouvelle vocation…