Go to main content
 
 

Les Mozambicains entament la reconstruction grâce aux distributions de HI

Urgence
Mozambique

Après plusieurs semaines de déblaiement des décombres, Handicap International aide les habitants de Beira à réparer et à reconstruire leurs maisons après le passage du cyclone Idai au Mozambique.

Distribution de kits d’abris temporaires et de kits de première nécessité aux habitants de Mananga, à Beira, au Mozambique

Distribution de kits d’abris temporaires et de kits de première nécessité aux habitants de Mananga, à Beira, au Mozambique | © A. Emangard / HI

Depuis le passage du cyclone Idai le 14 mars 2019 au Mozambique, les habitants des quartiers les plus pauvres de Beira ont de grandes difficultés à subvenir à leurs besoins quotidiens en alimentation, eau et soins.

Handicap International (HI) a coordonné les actions immédiates de déblaiement au sein de ces communautés oubliées. Il était essentiel d’évacuer les débris laissés par la tempête afin de permettre aux acteurs humanitaires d’accéder à toutes les zones et pour prévenir la propagation des maladies. Pendant cinq semaines, l’unité logistique de HI a employé 443 habitants locaux, autant d'hommes que de femmes. Ils ont évacué plus de 7 300 mètres cubes de débris dans les rues étroites de Beira.

Le défi de la reconstruction

Ces communautés pauvres sont désormais confrontées au défi colossal de la reconstruction. Les personnes handicapées, les personnes âgées, les femmes seules et les autres personnes les plus fragiles n’ont pas accès aux ressources nécessaires pour réparer ou reconstruire leurs maisons. Les équipes de Handicap International ont donc identifié les familles dans le besoin et se sont engagées à leur fournir des équipements utiles.

  • Le kit de réparation standard comprend bâche, corde, clous, rondelles, houe, machette, scie, pelle et marteau.
  • 2 500 kits de ce type sont distribués à ceux qui en ont le plus besoin. 

Activités de Handicap International suite au cyclone Idai :

  • Évacuation des débris pour permettre l’accès à la route principale 
  • Évacuation des débris dans 11 barrios (quartiers) de la ville de Beira
  • Surveillance et création de six cartes routières, distribuées à tous les acteurs humanitaires de la zone
  • Distribution de 2 500 kits de réparation aux habitants les plus vulnérables de 10 barrios de la ville de Beira (en cours, à date)
  • Distribution de 3 315 kits de première nécessité aux bénéficiaires existants de l'association (en cours, à date)
Publié le : 4 juin 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'aide humanitaire : une histoire de compassion
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Urgence

L'aide humanitaire : une histoire de compassion

Tichaona Mashodo dirige l'équipe mobile de HI au Soudan du Sud. Il revient sur ses dix années d'engagement humanitaire.

Mossoul Ouest, ville fantôme
© Fanny Mraz / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Mossoul Ouest, ville fantôme

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives – bombardements, pose de mines artisanales, etc. – a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps de la province de la Ninive.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Une avancée historique pour ces dernières, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.