Goto main content
 
 

Kay Reh, 17 ans, blessé par un engin explosif dans son champ

Mines et autres armes Réadaptation
Thaïlande

Depuis 2012, Handicap International a sensibilisé près de 13 000 personnes vivant dans les neufs camps de réfugiés situés le long de la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar sur les risques liés aux restes explosifs de guerre. Kay Reh, 17 ans, n'a pas pu éviter l'accident.

Kay Reh, 17 ans, a été blessé par un engin explosif dans son champ en Thaïlande.

Kay Reh, ici avec un membre de Handicap International, a sans doute évité le pire. Toutes les victimes d'accidents par engins explosifs n'ont pas sa chance. | © HI

Kay Reh, 17 ans, vit dans le camp de Ban Mai Nai Soi, situé dans la province de Mae Hong Son en Thaïlande. Sa famille a une petite ferme de l’autre côté de la frontière, où le jeune homme travaille régulièrement.

Le 6 mai 2020, Kay Reh travaillait dans les champs avec sa mère quand il a trouvé un objet étrange et l’a ramené dans sa cabane. Il a frappé l’objet trois fois avec sa hache. L’objet a explosé, et Kay Reh a perdu connaissance. Sa mère a hurlé à l’aide et Kay Reh a été emmené d’urgence à l’hôpital. Il n’arrêtait pas de saigner.

Continuer de sensibiliser aux risques

Si les soins d’urgence lui ont sans doute sauvé la vie, Kay Reh a été blessé aux yeux, au visage, à la poitrine, au ventre, à la cuisse et aux doigts de la main droite.

Bien que les équipes de Handicap International aient déjà sensibilisé près de 13 000 personnes dans ces neuf camps de réfugiés, l’association constate que les habitants ne sont toujours pas suffisamment informés au sujet de ces risques liés aux engins explosifs.

Handicap International poursuit donc les séances d’éducation aux risques et propose également un accompagnement psychologique aux victimes d'accidents. L'association a aussi sensibilisé plus de 1 300 élèves.

« J’ai vu de nombreux civils tués et blessés par des restes explosifs de guerre. Informer les populations à ce sujet est une priorité », témoigne Naw Wah Gay, née à Masaw (village avec de nombreux engins explosifs, situé dans l’état Karen) et médecin à l’hôpital Ban Dong Yangh.

Publié le : 4 septembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

De nouvelles formes de contamination demanderont des opérations de déminage complexes
© Handicap International
Mines et autres armes

De nouvelles formes de contamination demanderont des opérations de déminage complexes

4 avril : Journée internationale de sensibilisation aux dangers des mines et d’assistance à la lutte antimines

Le Yémen dévasté par une guerre sans fin
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Le Yémen dévasté par une guerre sans fin

Le conflit qui dure depuis six ans au Yémen a engendré la plus grande crise humanitaire au monde. Destruction des infrastructures, pilonnages massifs en zones peuplées, contamination par les engins explosifs... seront autant d'immenses défis à relever.

Abdullah avait peur de tous les médecins
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation

Abdullah avait peur de tous les médecins

Abdullah a 12 ans. Grièvement blessé au Yémen lors d'un bombardement aérien en décembre 2019 alors qu'il jouait dehors avec des amis, il a dû être amputé. Handicap International lui est venu en aide.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris