Go to main content

Handicap International aide les Philippins victimes du typhon Nock-Ten

Urgence
Philippines

Suite au passage du typhon Nock-Ten aux Philippines, qui a affecté plus de 1,5 million de personnes pendant les fêtes de Noël, Handicap International aide les populations affectées à retrouver un logement et à avoir accès à l’eau potable.

Distribution par Handicap International et ses partenaires de kits d'urgence pour les Philippins touchés par le typhon Nock-Ten

Distribution par Handicap International et ses partenaires de kits d'urgence pour les Philippins touchés par le typhon Nock-Ten (localement appelé Nina) | © J. Chua / Handicap International

Le typhon Nock-Ten1, qui a frappé 15 provinces des Philippines – dont l’île de Catanduanes – le 25 décembre dernier, a affecté plus de 1,5 million d’individus et détruit plus de 124 000 maisons. Plus de 316 000 personnes ont été déplacées dans des centres d’évacuation2.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes ont perdu leur logement, n’ont plus accès à l’eau potable ni aux infrastructures sanitaires (douches, latrines, etc.). Avec le soutien du Startfund3 et en collaboration avec des associations partenaires4, Handicap International est venue en aide à plus de 1 200 personnes (300 familles, composées de personnes handicapées et de femmes enceintes) touchées par la catastrophe dans les communes de San Andres et San Miguel.

L’association a distribué des kits d’hygiène (contenant notamment du savon, du dentifrice et du shampoing), leur permettant de se laver et de transporter de l’eau potable. Elle leur a également fourni du matériel comme de la corde et des bâches afin de réparer leur maison. En collaboration avec ses partenaires, Handicap International prépare également la distribution de 1 500 kits d’hygiène supplémentaires et identifie actuellement les besoins des populations qui n’ont pas encore reçu d’aide.

Distribution d'eau potable par Handicap International et ses partenaires aux victimes du typhon Nock-Ten aux Philippines © Handicap International

Distribution d'eau potable par Handicap International et ses partenaires aux victimes du typhon Nock-Ten aux Philippines © J. Chua / Handicap International


1 Connu localement sous le nom de Nina.
2 Chiffres OCHA au 30/12/2016.
3 Le Startfund est un mécanisme de réponse rapide à l’urgence du Start Network, composé de 24 ONG humanitaires, qui propose un financement afin d’intervenir rapidement suite à une urgence. Ce financement peut être activé en 72 heures. 
4 En collaboration avec les organisations humanitaires Action contre la Faim et l’Agence d'aide à la coopération technique (ACTED).

Publié le : 2 février 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

De nombreuses victimes du tsunami restent inaccessibles
© AFP photo / Adek Berry
Urgence

De nombreuses victimes du tsunami restent inaccessibles

Les conséquences du séisme et du tsunami qui ont frappé l’Indonésie continuent de se faire sentir. Les phénomènes de liquéfaction*, notamment, entraînent l’engloutissement de villages entiers, portant à plus de 10 000 le nombre de blessés et à 800 celui des personnes portées disparues.

Tsunami : plus de 190 000 personnes ont besoin d’aide
© CIS-Timor / HI
Urgence

Tsunami : plus de 190 000 personnes ont besoin d’aide

Un séisme puis un tsunami ont violemment frappé le centre de l’archipel d’Indonésie le 28 septembre, causant plus de 1 400 décès et 2 500 blessés graves. Handicap International a envoyé une équipe d’experts urgentistes en renfort et coordonne sa réponse avec les organisations locales.

Innovation : le défi de HI pour cartographier des zones à risque
© Caroline Fréchard / HI
Solidarité Urgence

Innovation : le défi de HI pour cartographier des zones à risque

Handicap International et crowdAI ont lancé le "Mapping Challenge" pour cartographier des zones à risque de catastrophe humanitaire. Quelque 50 chercheurs ont planché sur 720 algorithmes développés puis testés. Les cinq meilleures solutions ont été présentées le 4 octobre à Turin à la Conférence internationale sur la science des données et l’analytique avancée.