Aller au contenu principal
 
 

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Mines et autres armes
International

Organisée par Handicap International, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

Conférence de Santiago au Chili, les 5-6 décembre 2018, organisée par Handicap International pour sensibiliser les États d'Amérique latine à l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées et à l'impact sur les civils

© HI

Le Communiqué de Santiago

23 États ont adopté le 6 décembre 2018 le Communiqué de Santiago, exprimant leur « inquiétude sur le fait que les armes explosives utilisées en zones peuplées causent des morts, des blessés et des traumatismes parmi les civils, endommagent et détruisent des infrastructures et des services essentiels, provoquent des déplacements forcés, laissent des restes explosifs de guerre qui constituent une menace à long terme, perturbent la vie sociale et les activités économiques, et compromettent la sécurité des individus ».

Le communiqué affirme également la nécessité « d’atténuer les dommages humanitaires résultant des effets des armes explosives en zones peuplées ».

La conférence

Conférence de Santiago au Chili, les 5-6 décembre 2018, organisée par Handicap International pour sensibiliser les États d'Amérique latine à l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées et à l'impact sur les civilsLe communiqué a été publié à l'issue de deux jours de conférence visant à sensibiliser les États d'Amérique latine aux bombardements des civils. Elle était organisée par Handicap International.

Cette rencontre a permis d’approfondir leurs connaissances sur l'utilisation des armes explosives en zones peuplées, de les sensibiliser aux impacts humanitaires sur les civils, de les informer sur les différents types d'armes et de défendre l’idée que la réponse politique à apporter repose sur des normes plus strictes pour protéger les civils.

Les participants

38 délégués ont participé à la conférence, représentant 26 États : Antigua-et-Barbuda, Argentine, Barbade, Belize, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Salvador, Uruguay. Avec également la représentation de l'Irlande, du Mozambique et de la Norvège, déjà engagés dans la lutte contre les bombardements des civils.

Trois représentants des Nations Unies et du Comité international de la Croix-Rouge, des survivants de mines en Colombie, au Salvador et au Chili, ainsi que des militants de la société civile ont également participé à cette conférence qui a réuni 75 personnes au total.

Conférence de Santiago au Chili, les 5-6 décembre 2018, organisée par Handicap International pour sensibiliser les États d'Amérique latine à l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées et à l'impact sur les civils

Publié le : 7 décembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"
© HI
Droit Mines et autres armes Urgence

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"

La situation des personnes handicapées au Yémen est désespérée. Difficultés à fuir les violences, à accéder à l'aide... Yasmine Daelman, responsable Plaidoyer, explique la situation.

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris