Goto main content
 
 

Catastrophes naturelles au Sri Lanka : Handicap International a aidé près de 6 500 personnes

Urgence
Sri Lanka

Suite aux inondations qui ont frappé le Sri Lanka en novembre 2015 et au passage du cyclone Roanu en mai 2016, Handicap International, avec le soutien de ECHO1, a notamment permis à près 6 500 personnes de retrouver de nouvelles sources de revenus.

© Handicap International

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les provinces du Nord et de l’Est du Sri Lanka, en novembre 2015, suivies par le passage du cyclone Roanu, qui a frappé 22 des 25 districts du pays en mai 2016, ont entraîné de nombreuses inondations et glissements de terrain. Perte de biens matériels, destruction de maisons, déplacement de population dans des abris temporaires : plus de 350 000 personnes ont été affectées par ces catastrophes. Parmi elles, des enfants, des femmes, des personnes âgées et handicapées ont été particulièrement vulnérables face aux maladies et au manque d’accès à l’alimentation. 

Aider les plus fragiles à se protéger

Avec le soutien de ECHO2, le service de la Protection civile et de l’Aide humanitaire de la Commission européenne, Handicap International est venue en aide à 2 000 ménages (environ 6 500 personnes), qui ont reçu un soutien financier leur permettant notamment d’acheter de la nourriture ou de relancer une activité génératrice de revenus. L’association a également orienté plus de 1 000 ménages vers le Gouvernement sri lankais afin qu’ils puissent obtenir une aide pour accéder à un logement et à la protection sociale. 

Cette intervention d’urgence complète le travail de préparation aux risques de catastrophes naturelles mené par Handicap International3, dont l’objectif est de permettre aux personnes les plus fragiles de se préparer et de se protéger face aux catastrophes, fréquents au Sri Lanka.

1 ECHO : Direction générale pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne.
2 Et en collaboration avec le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères (MoFa), le Programme Alimentaire Mondial et la ville belge de Gand.
3 Projet mis en œuvre avec le soutien de ECHO.

Publié le : 25 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"
© Tom Nicholson / HI
Urgence

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"

Un an après l’explosion du 4 août 2020 à Beyrouth, Nahed Mansour de l'équipe Handicap International revient sur les événements de ce jour tragique et leurs conséquences toujours palpables sur la ville.

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos
© Kate Holt / HI
Urgence

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos

En août 2020, Zeina était à la tête de l’équipe d’urgence de Handicap International à Beyrouth. Un an après l’explosion, elle décrit la situation actuelle dans la ville.

Tigré : une crise complexe menace plus de 5 millions de personnes
© J. Avery / HI
Urgence

Tigré : une crise complexe menace plus de 5 millions de personnes

La population de l’État du Tigré, en Éthiopie, est dépassée par l’étendue de la famine et l’instabilité ambiante. Handicap International dévoile les quatre axes de son plan d’intervention pour aider les plus vulnérables.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris