Accès direct au contenu
 
 

"Aujourd'hui je peux parler de mon fils sans fondre en larmes"

Insertion
Palestine

Mahmoud est atteint de paralysie cérébrale. À Gaza, il bénéficie de l'aide de Handicap International qui conduit un projet d'éducation inclusive dans une école afin de permettre aux enfants handicapés d'être scolarisés. Rencontre avec Suha, sa mère, qui fait partie d'un groupe de soutien pour les parents.

Suha et son fils Mahmoud devant l’école soutenue par Handicap International à Gaza

Suha et son fils Mahmoud devant l’école soutenue par Handicap International | © O. van den Broeck / HI

En plus de méthodes d’enseignement adaptées aux enfants handicapés, leur santé mentale et celle de leur famille font partie des priorités du projet mené par l'association.

Soutenir les parents 

Suha témoigne de la situation de son fils : « Auparavant, Mahmoud était inscrit dans une autre école spécialisée. Nous ne recevions aucun soutien en tant que parents ».

Aujourd’hui, elle bénéficie de l’aide de la psychologue scolaire et participe à un groupe de soutien qui rassemble d’autres parents d’élèves handicapés. Ce groupe a permis à Suha de dépasser son sentiment de culpabilité :

« C’était extrêmement difficile pour moi car dans mon quartier, les gens et ma famille me tenaient responsable de ce qui était arrivé à Mahmoud. Grâce au groupe de soutien, je suis devenue plus forte. Je peux aujourd’hui parler de mon fils sans fondre en larmes. Je n’ai plus honte. »

Devenir plus autonome

Des séances de sensibilisation pour les parents ont lieu chaque semaine. Suha y a découvert comment favoriser l’autonomie de son fils : « J’ai adapté ma façon de fonctionner avec lui. Mahmoud était très dépendant et j’ai appris à le soutenir de manière à ce qu’il fasse plus de choses tout seul. Par exemple, auparavant s’il avait faim, je lui préparais tout de suite de quoi manger. Aujourd’hui nous cuisinons ensemble à la maison. Ces changements dans notre quotidien aident à la fois Mahmoud et le reste de la famille »

Des progrès visibles

Chaque enfant bénéficie d’un suivi personnalisé de la part de la psychologue de l’école. Le comportement de Mahmoud a changé du tout au tout : aujourd'hui il se mêle aux autres enfants, il est devenu un petit garçon très sociable. Ses progrès se voient également en classe : « Mahmoud est plus à l’aise et par conséquent, il apprend de plus en plus. Il est maintenant capable de lire et d’écrire », conclut Suha.

Publié le : 24 juillet 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention sont revues et de nouveaux projets sont créés. Mot d’ordre : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie
© Johanna de Tessières / HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend aux pays déjà affectés par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif. Il nous paraît plus que jamais essentiel de poursuivre notre action, grâce à votre générosité, pour éviter une catastrophe humanitaire de très grande ampleur.

Des chaussures solidaires avec CAVAL
© CAVAL / HI
Insertion Solidarité

Des chaussures solidaires avec CAVAL

La nouvelle marque de baskets dépareillées CAVAL s’engage auprès de Handicap International : un euro est reversé à l’association pour chaque paire vendue sur son site.