Go to main content

Sénégal

Au Sénégal, Handicap International œuvre en faveur d'une société inclusive, durable et équitable qui améliore la qualité de vie des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées.

Education inclusive, HI Sénégal

Education inclusive, HI Sénégal | © J-J. Bernard / HI

Actions en cours

Handicap International est présente au Sénégal depuis 1995. Ses premières actions ont été menées dans le domaine de la réadaptation fonctionnelle pour permettre aux personnes handicapées de retrouver leur mobilité. Depuis lors, une trentaine de projets ont été mis en œuvre, la plupart en Casamance, dont des projets de déminage entre 2007 et 2017. Les projets en cours dans les régions de Dakar et de la Casamance incluent :

  • Prévention, détection et prise en charge des déficiences liées aux problèmes de santé maternelle, néonatale et infantile.
  • Veiller à ce que tous les enfants handicapés puissent fréquenter l'école et faire partie de la communauté.
  • Permettre l'inclusion professionnelle des adultes handicapés dans le milieu de travail.
  • Soutenir l'amélioration des services de réadaptation aux côtés des associations de physiothérapie.
  • Inclure les personnes handicapées dans la lutte contre le VIH.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

Déminage en Casamance : mission accomplie !
© Handicap International
Mines et autres armes

Déminage en Casamance : mission accomplie !

Handicap International a achevé ses opérations de déminage en Casamance, au Sénégal, qui lui avaient été confiées en 2011. Six ans d’action ont permis de libérer plus de 160 000 m² de terres – la superficie d'environ 24 terrains de football – pour le bénéfice de quelque 1,5 million d'habitants de la région.

Chien + homme, un tandem choc pour déminer les terres
© J-J. Bernard / Handicap International
Déminer les terres

Chien + homme, un tandem choc pour déminer les terres

Jonathan, 33 ans, maître-chien démineur et Katja, 9 ans, femelle berger malinois détecteur d’explosifs, forment un duo terriblement efficace. Leur mission : contribuer à déminer les terres autour de villages en Casamance, une région du Sénégal fortement contaminée par les restes explosifs de guerre. Portraits croisés.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI Sénégal

Le Sénégal est une puissance économique importante en Afrique de l’Ouest mais les richesses sont réparties de manière inégale. 45,1 % des habitants du pays vivent dans une situation d’extrême pauvreté ; au premier rang desquels les personnes handicapées. En outre au Sud du pays, en Casamance, la population vit toujours sous la menace des mines antipersonnel.

Le contexte législatif sénégalais en matière de handicap évolue positivement depuis 2010, avec la ratification de la Convention relative aux droits des personnes handicapées[1]. Cependant, les lois adoptées consécutivement peinent encore à se traduire en actions politiques concrètes. Les personnes handicapées sénégalaises rencontrent quotidiennement des difficultés pour accéder aux services de santé, à l’éducation, ou à l’emploi. Victimes de discriminations, elles continuent de lutter pour faire reconnaître leurs droits fondamentaux. Handicap International est engagée à leurs côtés depuis 1995.

Le pays est par ailleurs très impacté par le conflit qui a opposé l’armée sénégalaise au mouvement autonomiste de Casamance depuis 30 ans. Ce conflit a appauvrit le pays et constitue un frein à son développement, notamment en raison de l’utilisation de mines antipersonnel. De fait, l’accès aux terres agricoles est très limité dans cette région considérée comme le « grenier du Sénégal ». Depuis 1988, année de la ratification par le pays du Traité d’Ottawa interdisant les mines antipersonnel, le nombre de victimes de mines connues s’élève à 854[2]. Parmi elles, 635 ont survécu et nécessitent des soins, des appareillages et un accompagnement médical, social et économique. La plupart sont en situation de grand dénuement.

 

[1] Cette convention a pour objet de promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées. Elle vise également à promouvoir le respect de leur dignité intrinsèque.

[2] Victimes recensées entre 1988 et 2012.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale dans la limite de 530€. Au-delà, déduction de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.