Go to main content

Ethiopie

En Éthiopie, HI améliore l’accès des populations vulnérables, dont les personnes handicapées, à l’aide humanitaire. L’association œuvre également à une meilleure inclusion des personnes handicapées dans la société, en améliorant leurs accès aux services, en favorisant notamment la scolarisation des enfants handicapés.

Une jeune fille aveugle apprend le braille à l'école, dans une classe ordinaire

Une jeune fille aveugle apprend le braille à l'école, dans une classe ordinaire | © M. Feltner / Handicap International

Actions en cours

HI intervient afin d’améliorer les conditions de vie de personnes vulnérables en Ethiopie, à l’inclusion des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays.
L’organisation mène par exemple des sessions de soutien psychosocial, ou de kinésithérapie de stimulation auprès des enfants mal nourris, pour stimuler leur croissance et réduire les risques de retard de développement.  Elle soutient également des projets d’approvisionnement en eau potable permettant de couvrir les besoins essentiels de la population.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

En Éthiopie, la crise oubliée
© HI
Secourir les déplacés/réfugiés

En Éthiopie, la crise oubliée

Les régions pastorales d’Oromia et de Somali, dans le Sud et l’Est de l’Éthiopie, sont en proie à de graves violences interethniques. Depuis septembre 2017, plus d’un million de personnes ont dû fuir leurs villages et se retrouvent déplacées dans des centaines de lieux d’accueil. Handicap International protège les plus vulnérables, en premier lieu les femmes et les enfants. Fabrice Vandeputte, chef de mission de l’association, explique l’origine de cette crise et la réponse apportée par nos équipes. 

Yetnebersh Nigussie reçoit le prix Nobel alternatif 2017
© Light for the World
Droit Insertion

Yetnebersh Nigussie reçoit le prix Nobel alternatif 2017

Yetnebersh Nigussie a dédié sa vie à la promotion des droits et à l’inclusion des personnes handicapées. Elle a reçu le prestigieux prix Right Livelihood, appelé aussi "prix Nobel alternatif". Elle se voit récompensée pour sa détermination à veiller à ce que les personnes handicapées ne soient jamais oubliées.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Ethiopia

Deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, l’Ethiopie compte plus de 100 millions d'habitants. Son poids démographique est encore accru par l'afflux récurrent de réfugiés, dont les besoins essentiels peinent à être couverts.

 

Le pays accueille des personnes déplacées par des mouvements transfrontaliers dus aux sécheresses, aux conflits, aux bouleversements politiques et aux guerres civiles dans les pays limitrophes (Érythrée, Somalie, Soudan et Soudan du Sud). Les déplacés internes, forcés au départ à cause de la sécheresse, sont également extrêmement nombreux. Ce nombre ne cesse d’augmenter en raison des conflits qui font rage dans les pays frontaliers, et de la crise alimentaire qui sévit depuis 2011 dans la région. Selon les Nations unies, le pays devrait ainsi continuer à recevoir à l’avenir de nombreux demandeurs d'asile originaires des pays voisins du fait de sa situation géographique, des phénomènes climatiques et des événements géopolitiques survenant dans la région.
L’Ethiopie connait un essor économique significatif. Toutefois, la situation sanitaire demeure fragile et les services de santé limités, notamment ceux dédiés aux personnes handicapées. L’Ethiopie demeure également un des pays d’Afrique sub-saharienne les plus touchés par l’épidémie de VIH/sida.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale dans la limite de 530€. Au-delà, déduction de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.