Go to main content

Ethiopie

En Éthiopie, Handicap International favorise la scolarisation des enfants handicapés. L’association intervient également en faveur de la protection des enfants les plus vulnérables dans les zones reculées du pays. En parallèle, elle prépare les populations rurales aux catastrophes naturelles.

Handicap International Ethiopie - Jeune aveugle itégrée dans une classe ordinaire.

© M. Feltner / Handicap International

Actions en cours

Handicap International intervient dans quatre régions et deux municipalités afin d’améliorer l’accès à l’éducation primaire des enfants handicapés. L’organisation mène des actions diverses dans ce sens, de la sensibilisation des enseignants au handicap à l’adaptabilité des infrastructures.

L’association œuvre à la protection des enfants les plus vulnérables, avec ou sans handicap, contre les violences domestiques. Enseignants de l’Éducation nationale et associations de parents d’élèves sont sensibilisés à la protection de l’enfance et aux problèmes relatifs au handicap. Des campagnes sur la protection des enfants et leur bien-être sont également menées par des écoliers et des organisations de personnes handicapées.

La formation des villageois pour les aider à mieux se préparer aux catastrophes naturelles constitue un autre champ d’action de Handicap International en Éthiopie. 

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Yetnebersh Nigussie reçoit le prix Nobel alternatif 2017
© Light for the World
Droit Insertion

Yetnebersh Nigussie reçoit le prix Nobel alternatif 2017

Yetnebersh Nigussie a dédié sa vie à la promotion des droits et à l’inclusion des personnes handicapées. Elle a reçu le prestigieux prix Right Livelihood, appelé aussi "prix Nobel alternatif". Elle se voit récompensée pour sa détermination à veiller à ce que les personnes handicapées ne soient jamais oubliées.

Crise des réfugiés : Nous sommes partis sans nos parents
© P. Meinhardt / Handicap International
Urgence

Crise des réfugiés : Nous sommes partis sans nos parents

La crise des réfugiés au Soudan du Sud est l'une des plus alarmantes de la planète. Des millions de Sud-Soudanais fuient les violences et l'insécurité alimentaire. 86 % de ceux qui recherchent la sécurité dans les pays voisins sont des femmes et des enfants. 75 000 enfants ont été séparés de leur famille, beaucoup sont malades et épuisés.

Afrique de l’Est : des méthodes innovantes contre la malnutrition
© J. de Tessières / Handicap International
Urgence

Afrique de l’Est : des méthodes innovantes contre la malnutrition

Au moins 820 000 enfants au Soudan du Sud, en Somalie, en Ouganda et en Éthiopie risquent de souffrir de malnutrition aiguë sévère en 2017. Handicap International propose des méthodes innovantes de kinésithérapie adaptée afin d’assurer leur guérison.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Dix-huitième pays le plus peuplé du monde, l’Éthiopie compte plus de 100 millions d'habitants. Son poids démographique est encore accru par l'afflux massif et récurrent de réfugiés, aggravant une situation sanitaire déjà fragile.

Le pays a souvent accueilli des personnes déplacées par des mouvements transfrontaliers dus aux sécheresses, aux conflits, aux bouleversements politiques et aux guerres civiles dans les pays limitrophes (Érythrée, Somalie, Soudan et Soudan du Sud). Les déplacés internes, forcés au départ à cause de la sécheresse, sont également extrêmement nombreux. L’Éthiopie est ainsi un des pays accueillant le plus grand nombre de réfugiés au monde ; plus de 600 000 d’après le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Ce nombre ne cesse d’augmenter en raison des conflits qui font rage dans les pays frontaliers, et de la crise alimentaire qui sévit depuis 2011 dans la région. Selon le HCR, le pays devrait ainsi continuer à recevoir à l’avenir de nombreux demandeurs d'asile originaires des pays voisins du fait de sa situation géographique, des phénomènes climatiques et des événements géopolitiques survenant dans la région.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

389 354 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo