Accès direct au contenu
 
 

Prévention et santé

La santé est une étape essentielle au bien-être des individus ainsi qu'à leur intégration sociale. Prévention des maladies invalidantes et du handicap, création de services de santé de proximité, soutien psychologique pour les survivants de conflits ou de violences… Handicap International permet à chacun d'avoir un accès équitable aux informations, aux soins et aux services de santé.

Accès aux soins pour les plus vulnérables

Les projets de prévention et santé développés par Handicap International visent à établir ou à renforcer l'accès à des soins de qualité pour les personnes les plus vulnérables, et tout particulièrement les personnes handicapées : soutien à des services de santé de proximité, de pharmacies communautaires, amélioration de l'accueil des patients, formation complémentaire du personnel de santé, appui technique, méthodologique ou financier.

Santé de la mère et de l’enfant

Handicap International forme et accompagne le personnel des centres de santé dont des maternités pour les préventions du handicap à la naissance. Améliorer le suivi des mamans et de leur bébé, avant, pendant et après l’accouchement, permet de réduire le nombre de maladies à la naissance grâce à une détection et une prise en charge précoces, et limiter la mortalité infantile.

Soutien psychologique

Handicap International apporte un soutien aux personnes en souffrance psychologique, qu'il s'agisse de victimes de conflits, du terrorisme ou de catastrophes naturelles, de personnes déplacées ou réfugiées. Ses équipes travaillent en collaboration avec les équipes locales pour une meilleure prise en charge de ces traumatismes : consultations psychothérapeutiques, mise en place de groupes d’entraide communautaire et de médiations thérapeutiques par le jeu, le théâtre ou le dessin, appui pour la mise en place de réseaux de professionnels. 

Les maladies invalidantes : un défi d’envergure

VIH/sida, filariose lymphatique, poliomyélite, épilepsie, diabète… Véritables fléaux dans de nombreux pays, ces maladies invalidantes impactent lourdement les personnes qui en sont affectées et provoquent souvent leur exclusion sociale suite à un changement dans leur état de santé. Handicap International collabore avec les associations locales telles les organisations de personnes handicapées, les institutions et le personnel de santé pour conduire des campagnes de vaccination ou de sensibilisation, pour mettre en place desantennes d'information et de dépistage, pour former le personnel local.

La sécurité routière 

Les accidents de la circulation constituent l'une des premières causes de handicap dans le monde. C’est pourquoi Handicap International conduit depuis plusieurs années des projets de prévention routière avec les écoliers, les villageois, les autorités locales…

Pour aller plus loin

La Covid-19 aggrave la misère des sans-abri
© HI
Inclusion Santé

La Covid-19 aggrave la misère des sans-abri

À Lomé, capitale du Togo, les restrictions liées à la Covid-19 ont aggravé les conditions de vie des sans-abri. Parmi eux, beaucoup d’enfants et de mères isolées. Handicap International a organisé des maraudes pour leur venir en aide.

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto
© HI
Prévention Santé Urgence

Covid-19 en Haïti : sensibilisation de la population et des taxis-moto

Dans ces deux vidéos, Fanor Gustave et Charles Fernand, membres de notre équipe sur place, vous expliquent les actions mises en place par Handicap International en Haïti pour contribuer à freiner la propagation du coronavirus : la sensibilisation de la population aux gestes barrières et celle des chauffeurs de taxis-moto à Port-au-Prince, un moyen de transport très utilisé.

Crise syrienne : pandémie, effondrement économique... et maintenant la famine
© Chris Huby / HI
Santé Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Crise syrienne : pandémie, effondrement économique... et maintenant la famine

Sept organisations humanitaires, dont Handicap International, demandent aux États participant à la Conférence des donateurs sur la crise syrienne (29-30 juin à Bruxelles) de trouver des réponses adéquates face à l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la situation humanitaire en Syrie.