Go to main content

Chine

Handicap International intervient en Chine depuis plus de 16 ans, en particulier dans les zones pauvres et rurales. L’association agit auprès de la société civile et du gouvernement afin de favoriser l’intégration des personnes les plus vulnérables et des personnes handicapées dans la société. Handicap International renforce leur accès à l’éducation et à l’insertion professionnelle, et mène des activités de réadaptation, notamment pour les victimes de catastrophes naturelles.

HI Chine. Réadaptation d'une victime de séisme

HI Chine. Réadaptation d'une victime de séisme | © E. Mogster / HI

Actions en cours

En Chine, Handicap International a mené des interventions d’urgence auprès des personnes affectées par les catastrophes naturelles, telles que des séismes ou des inondations. Ses premières interventions ont été menées dans les provinces du Guangxi, du Heilongjiang et de la Mongolie intérieure entre 1998 et 2000, puis dans le Sichuan, frappé par un séisme en 2008 et en 2013, ainsi que dans le Yunnan, en août 2014.

Handicap International contribue aussi à la création de politiques plus inclusives, en collaboration avec le gouvernement et la société civile, afin que les personnes vulnérables participent activement à la société. Les projets mis en place favorisent l’accès des enfants et des adultes handicapés et autistes à l’éducation et à un emploi, leur intégration dans leur communauté et le renforcement de leurs connaissances au sujet de la sexualité et de la santé reproductive. L’association aide également les personnes souffrant de troubles mentaux à s’intégrer dans la société.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

Des Chinoises mises en lumière
© Yan Lei / Handicap International
Combattre les discriminations envers le handicap Insérer les personnes handicapées dans la société

Des Chinoises mises en lumière

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, Handicap International vous propose de découvrir de très belles photos de Chinoises en situation de handicap. Elles luttent chaque jour pour défendre leurs droits et se faire une place dans la société.

Mines/BASM : un tournant positif de la politique américaine
© Till Mayer / Handicap International
Déminer les terres

Mines/BASM : un tournant positif de la politique américaine

28.06.2014, La Conférence d'examen au Traité d'Ottawa interdisant les mines antipersonnel s'est achevée ce vendredi par l'adoption à l'unanimité de la Déclaration de Maputo, par laquelle les Etats parties s'engagent à tout mettre en œuvre pour achever le déminage et la destruction des stocks d'ici 2025. La plus importante nouvelle de cette Conférence reste la déclaration américaine aujourd'hui de ne plus produire ni importer de mines antipersonnel, en vue d'accéder un jour au Traité d'Ottawa interdisant ces armes. Handicap International salue cette annonce de la délégation américaine après des années de non-engagement de leur part. L'association appelle le pays à concrétiser cette avancée en rejoignant au plus vite le traité. De son côté, la Chine, autre Etat non partie au Traité, a indiqué avoir détruit d'importants stocks de mines antipersonnel, passant d'un stock estimé à près de 100 millions à moins de 5 millions. Ces nouvelles avancées marquent un tournant décisif dans la lutte contre ces armes barbares qui devra être confirmé par les deux grandes puissances.

Graziella Lippolis, experte en réadaptation sur le terrain
© J. Van Wetter / Handicap International
Appareiller et rééduquer

Graziella Lippolis, experte en réadaptation sur le terrain

Avec passion. C'est ainsi que Graziella parle de son travail. Même quand elle revient sur sa mission en Chine après le tremblement de terre de 2008, elle ne peut empêcher l'émotion de lui serrer la gorge. Cela montre à quel point cette kinésithérapeute belge d'origine italienne se sent engagée. Graziella Lippolis travaille depuis douze ans pour Handicap International. Après ses débuts au Yémen, elle est aujourd'hui experte en réadaptation physique.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Chine

La Chine est actuellement le pays le plus peuplé du monde, comprenant 1,3 milliard d'habitants. Plus de 85 millions de personnes sont handicapées[1]. La majorité d’entre elles vit en situation de grande précarité.

 

[1] Communiqué on major statistics of the second China national sample survey on disability. Beijing: Leading Group of the Second China National Sample Survey on Disability & National Bureau of Statistics of the People’s Republic of China; 2006.

Selon la dernière enquête nationale sur le handicap[1], les personnes handicapées en Chine gagnent moins de la moitié du revenus des autres salariés du pays (selon la moyenne nationale). Cette enquête révèle également que deux personnes sur trois n’ont pas accès aux soins de réadaptation dont elles ont besoin. Par ailleurs, parmi les personnes qui ont besoin d’une aide à la mobilité, (chaise roulante, béquilles, attelles, etc.), quatre sur cinq n’en bénéficient pas. L’école et le monde du travail sont également des secteurs difficilement accessibles pour les personnes handicapées.

Le pays s'est modernisé mais son développement rapide s'accompagne de l'émergence de nouvelles disparités. Un des effets les plus inquiétants est l'accroissement des inégalités entre les régions pauvres, situées à l'intérieur du pays, et les régions riches, situées à l'Est et au Sud. Dans l'Ouest du pays, de nombreuses personnes vivent aussi dans la pauvreté. Les personnes handicapées de ces régions sont très vulnérables.

En outre, la Chine est exposée aux catastrophes naturelles majeures et ses provinces sont fréquemment affectées, notamment par des tremblements de terre et des inondations de grande ampleur.

 


[1] Menée en 2006.

Nos actions
pays
par pays

Pétition contre le bombardement des civils

391 940 signatures

Objectif 1 000 000

Stop bombing logo

Handicap International France est une Association loi 1901| N° SIRET : 327 377 966 00061 | Code APE : 8899B
Lorsque vous faites un don, vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale dans la limite de 530€. Au-delà, déduction de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.