Go to main content

Video: « Jamais je ne me serais cru capable de marcher sans béquilles »

//Vimeo
Show Transcript

Mohamad est un jeune papa de 32 ans. Grièvement blessé lors du bombardement de sa maison, il a dû être amputé de la jambe gauche pour rester en vie. Soigné par une équipe de Handicap International, il a retrouvé en quelques mois une mobilité qu’il pensait avoir définitivement perdue. 

« Jamais je n’aurais pensé être capable de faire quelques pas sans mes béquilles, ou de monter et descendre les escaliers aussi rapidement. Aujourd’hui est un jour important ! », raconte Mohamad à la fois ému et enjoué.
Deux mois et demi avant, lorsqu’il a commencé les séances de réadaptation, Mohamad ne pouvait pas sortir de son lit.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International rappelle que les atteintes aux bénéficiaires sont inacceptables Prévention

Handicap International rappelle que les atteintes aux bénéficiaires sont inacceptables

Suite aux révélations concernant les comportements inacceptables de personnels humanitaires, Handicap International (HI) réaffirme que de tels faits ne peuvent être tolérés ou justifiés, dans quelque contexte que ce soit.

Aicha, 10 ans : le bonheur simple de s’amuser avec ses copains
© Marta Moreiras / HI
Droit Scolariser les enfants handicapés

Aicha, 10 ans : le bonheur simple de s’amuser avec ses copains

Âgée de 10 ans, Aicha vit en Guinée-Bissau. Grâce à Handicap International, elle peut maintenant aller à l’école, un changement qui l’a transformée : cette petite fille très vivante fait désormais la joie de son village. Plus de 70 000 enfants vulnérables et handicapés bénéficient de l’aide de l’association pour faire valoir leur droit à l’éducation.

"Votre aide a renforcé notre motivation"
© Elisa Fourt / HI
Réadaptation Urgence

"Votre aide a renforcé notre motivation"

Talal et sa famille sont réfugiés au Liban depuis le début de la guerre en Syrie. L’année dernière, le père de famille a été victime d’un grave accident et est aujourd'hui partiellement paralysé. Handicap International l’accompagne avec des soins de kinésithérapie.