Go to main content
 
 

Video: « Jamais je ne me serais cru capable de marcher sans béquilles »

Show Transcript

Mohamad est un jeune papa de 32 ans. Grièvement blessé lors du bombardement de sa maison, il a dû être amputé de la jambe gauche pour rester en vie. Soigné par une équipe de Handicap International, il a retrouvé en quelques mois une mobilité qu’il pensait avoir définitivement perdue. 

« Jamais je n’aurais pensé être capable de faire quelques pas sans mes béquilles, ou de monter et descendre les escaliers aussi rapidement. Aujourd’hui est un jour important ! », raconte Mohamad à la fois ému et enjoué.
Deux mois et demi avant, lorsqu’il a commencé les séances de réadaptation, Mohamad ne pouvait pas sortir de son lit.

Lire aussi :
Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
Une main tendue aux réfugiés

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump
© Basile Barbey / HI
Mines et autres armes

Une victime de mine lance un appel international pour faire reculer l’administration Trump

Victime d’une mine, Gniep Smoeun est l’une des premières personnes appareillées par Handicap International au début des années 80. Face au Palais des Nations à Genève le 13 février, elle a porté la voix des victimes face à la décision de l’administration Trump de réintroduire les mines antipersonnel dans l’arsenal américain, et demande aux États d’user de toute leur influence pour que les États-Unis reviennent sur cette décision révoltante.

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse

Plus de 70 États se sont réunis le 10 février à Genève lors du deuxième cycle de négociations, destiné à aboutir le 26 mai prochain à Dublin à la Déclaration politique contre l’usage des armes explosives en zones urbaines.

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines
© M. Ashraf / HI
Mines et autres armes

Handicap International révoltée par la décision de l’Administration Trump de relancer l’utilisation des mines

Co-prix Nobel de la paix pour son combat contre les mines et fer de lance du déminage humanitaire, Handicap International est révoltée par le retour des mines antipersonnel dans l’arsenal américain. Plus de 20 ans après la signature du Traité d’Ottawa, la décision du Président Trump constitue un changement de politique assassin.