Go to main content
 

Maryam retrouve goût à la vie !

Victime de l’explosion d’une roquette, la petite Syrienne est amputée. Prise en charge par Handicap International, Maryam retrouve la joie de vivre depuis qu’elle peut à nouveau vivre debout.

La kinésithérapeute de Handicap International regarde Maryam faire ses exercices d'équilibre avec un cerceau.

© Molly Feltner / Handicap International

Maryam, 10 ans, accompagne sa maman et sa grand-mère au marché. Soudain une roquette s’abat sur elles. Maryam et sa maman son gravement blessées, sa grand-mère, elle, meure sur le coup.

La jambe droite broyée, Maryam a dû être amputée. Incapable de marcher, de jouer ou de suivre ses frères et sœurs, la fillette sombre dans la dépression. Ses parents décident alors de fuir en Jordanie où Maryam bénéficiera de soins, quasi inexistants en Syrie.

A peine 5 mois après son amputation, Maryam est prise en charge par Handicap International à Irbid. Elle reçoit une prothèse et avec les séances de rééducation hebdomadaires, la fillette progresse vite. Maryam marche désormais facilement et a retrouvé son entrain d’autrefois.

« Avec Handicap International, Maryam est traitée comme une personne à part entière. Pour elle, cela a fait toute la différence. J'ai vu son attitude changer du tout au tout. Elle dit que quand elle sera grande, elle veut devenir artiste ou enseignante, et je suis certain qu'elle réussira tout ce qu'elle décidera. », confie son père.

© Rachida El Mokhtari / Handicap International

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires
© Google Maps
Protéger les populations vulnérables

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires

Après presque une décennie de guerre civile, l'incursion turque dans le Nord-est de la Syrie relance le cycle de violence, d’angoisse et d'incertitude pour les habitants de cette région. Handicap International est extrêmement préoccupée par l’escalade militaire et la menace que celle-ci fait peser sur la population civile. L'association appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils, en particulier dans les zones peuplées ciblées par les frappes aériennes et les tirs d’artillerie.

Avant une catastrophe naturelle, HI aide les plus vulnérables à mieux se préparer
© CARE - photo d'archive
Insertion Limiter l’impact des catastrophes naturelles sur la population

Avant une catastrophe naturelle, HI aide les plus vulnérables à mieux se préparer

À l’occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes, le 13 octobre, les experts de Handicap International expliquent la démarche d’inclusion de l'association dans des initiatives de renforcement de la résilience.

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »
© Juan Manuel Vargas / HI
Urgence

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »

Directeur de Handicap International en Colombie, Gregory Le Blanc témoigne de la situation des Vénézuéliens réfugiés en Colombie et décrit l’intervention d’urgence menée par l'association.