Go to main content
 

Maryam retrouve goût à la vie !

Victime de l’explosion d’une roquette, la petite Syrienne est amputée. Prise en charge par Handicap International, Maryam retrouve la joie de vivre depuis qu’elle peut à nouveau vivre debout.

La kinésithérapeute de Handicap International regarde Maryam faire ses exercices d'équilibre avec un cerceau.

© Molly Feltner / Handicap International

Maryam, 10 ans, accompagne sa maman et sa grand-mère au marché. Soudain une roquette s’abat sur elles. Maryam et sa maman son gravement blessées, sa grand-mère, elle, meure sur le coup.

La jambe droite broyée, Maryam a dû être amputée. Incapable de marcher, de jouer ou de suivre ses frères et sœurs, la fillette sombre dans la dépression. Ses parents décident alors de fuir en Jordanie où Maryam bénéficiera de soins, quasi inexistants en Syrie.

A peine 5 mois après son amputation, Maryam est prise en charge par Handicap International à Irbid. Elle reçoit une prothèse et avec les séances de rééducation hebdomadaires, la fillette progresse vite. Maryam marche désormais facilement et a retrouvé son entrain d’autrefois.

« Avec Handicap International, Maryam est traitée comme une personne à part entière. Pour elle, cela a fait toute la différence. J'ai vu son attitude changer du tout au tout. Elle dit que quand elle sera grande, elle veut devenir artiste ou enseignante, et je suis certain qu'elle réussira tout ce qu'elle décidera. », confie son père.

© Rachida El Mokhtari / Handicap International

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Toutes les idées de la communauté Fab Life sont utiles et faciles à reproduire »
© D. Duriez / Hizy.org / HI
Solidarité

« Toutes les idées de la communauté Fab Life sont utiles et faciles à reproduire »

Rencontre avec Didier Duriez, lauréat Fab Life et gagnant du premier prix du public 2018 avec son déambulateur à assistance électrique* réalisé pour son fils Nolann, handicapé moteur des quatre membres. Et n’oubliez pas : vous avez jusqu’au 31 août pour participer à l’édition 2019 du concours !

Mossoul Ouest, ville fantôme
© Fanny Mraz / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Mossoul Ouest, ville fantôme

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives – bombardements, pose de mines artisanales, etc. – a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps de la province de la Ninive.

Comment Handicap International agit auprès des réfugiés handicapés Réadaptation Secourir les déplacés/réfugiés

Comment Handicap International agit auprès des réfugiés handicapés

Aline Bouffandeau, spécialiste en réadaptation à Handicap International, explique en vidéo les actions de l'association dans les camps à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin.