Go to main content

Chan Chi a dû attendre 9 ans pour aller à l’école !

Au Cambodge, les équipes de Handicap International ont conduit pendant plus de dix ans un projet d’insertion scolaire pour permettre aux enfants handicapés de rejoindre les bancs de l’école. Le jeune Chan Chi, paralysé des jambes, est l’un des bénéficiaires.

Chan Chi, enfant cambodgien scolarisé grâce à Handicap International

© Nicolas Axelrod / Handicap International

Frappé par la poliomyélite avant son premier anniversaire,  Chan Chi perd l’usage de ses jambes. Ses parents très pauvres ne peuvent pas payer une prise en charge spécialisée et ne savent pas comment l’aider.

Chan Chi se déplace alors difficilement avec les mains. Il reste cloîtré à la maison, seul, pendant que son frère et sa sœur vont en classe. Neuf ans durant, il rêvera d’aller à l’école.

Une enseignante itinérante du projet d’éducation inclusive de Handicap International le découvre dans son village proche de Battambang. Elle lui fournit une chaise roulante pour qu’il se déplace et l’inscrit à l’école rendue accessible par l'association. 

Aujourd’hui, Chan Chi est scolarisé et est devenu un excellent élève ! Ce qu’il préfère à l’école ? Ce sont les cours de langue et surtout… s’amuser avec ses amis !

© Anthony Jacopucci / Handicap International

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Sport Ensemble à Nice : participants, bénévoles, réussissons ensemble cette première édition !
© HI
Solidarité

Sport Ensemble à Nice : participants, bénévoles, réussissons ensemble cette première édition !

Trois questions à Patricia Malissart, bénévole de longue date de Handicap International, responsable du relais de mobilisation de Nice Côte-d’Azur et organisatrice de Sport Ensemble dans la cité des anges le 19 mai prochain.

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"
© Philippe de Poulpiquet / HI
Réadaptation Santé

Molham, 12 ans : "Je veux qu’on arrête de tuer les enfants syriens"

Molham avait à peine 9 ans lorsqu’il a été blessé par une balle perdue à Homs, en Syrie. Sa famille a fui les combats et s’est réfugiée en Jordanie. Handicap International fournit des séances de réadaptation au jeune garçon qui bénéficie également d’un soutien psychologique.

En Éthiopie, la crise oubliée
© HI
Secourir les déplacés/réfugiés

En Éthiopie, la crise oubliée

Les régions pastorales d’Oromia et de Somali, dans le Sud et l’Est de l’Éthiopie, sont en proie à de graves violences interethniques. Depuis septembre 2017, plus d’un million de personnes ont dû fuir leurs villages et se retrouvent déplacées dans des centaines de lieux d’accueil. Handicap International protège les plus vulnérables, en premier lieu les femmes et les enfants. Fabrice Vandeputte, chef de mission de l’association, explique l’origine de cette crise et la réponse apportée par nos équipes.