Go to main content

Yémen : les ONG appellent à une cessation immédiate des hostilités et à un accès humanitaire total

Mines et autres armes Urgence
Yémen

Les organisations signataires présentes sur le terrain, dont Handicap International, appellent à la cessation immédiate des hostilités au Yémen, y compris à Sanaa. Elles demandent également aux parties au conflit de permettre un accès humanitaire total et sans entraves aux personnes dans le besoin afin de faciliter l'acheminement du fret humanitaire.

Carte du Yémen

© Google Maps

La capitale du Yémen, Sanaa, fait l'objet de violents affrontements et de frappes aériennes depuis cinq jours, laissant des milliers de personnes dans la peur, piégées et sans aucun accès à l'aide humanitaire. Des dizaines de morts et de blessés ont été signalés. Les personnels humanitaires sont bloqués sans possibilité de fournir des soins vitaux et un soutien essentiel aux populations dans le besoin. La situation se détériore heure après heure et la population civile est la première impactée

Nous appelons toutes les parties au conflit à immédiatement :

  • cesser toutes les hostilités et arrêter l'utilisation d’armes explosives dans les zones habitées à Sanaa et dans l’ensemble du pays ;
  • respecter leurs obligations en vertu du Droit international humanitaire et assurer la pleine protection de la population et des infrastructures civiles ;
  • permettre un accès humanitaire total et sans entrave et faciliter le mouvement des travailleurs de la solidarité internationale afin de reprendre l'aide humanitaire à Sanaa et à travers le pays.

Alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit mardi 5 décembre pour discuter de la situation au Yémen, nous demandons à ses membres, en particulier la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Chine et la Russie, de soutenir publiquement cet appel et à user de leur influence diplomatique afin que ce conflit cesse.

ONG signataires de cet appel :
ACTED, Action Contre la Faim, Care, Handicap International, Médecins Du Monde

Logos des ONG signataires de l'appel à la cessation des hostilités au Yémen : Acted, Action contre la Faim, Care, Handicap International, Médecins du Monde


Contact presse :
Sophie Gaguin – sgaguin@handicap-international.fr 
04 26 68 76 47 / 06 60 97 09 38

Publié le : 5 décembre 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Yémen : « Nous faisons face à beaucoup de cas d’amputation » Solidarité Urgence

Yémen : « Nous faisons face à beaucoup de cas d’amputation »

Le conflit et le blocus imposé en novembre 2017 par la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite ont des effets dévastateurs sur les Yéménites. Handicap International apporte des soins de réadaptation, une aide psychologique et distribue des aides à la mobilité. Maud Bellon, directrice de l’association au Yémen, décrit la situation.

35 ONG appellent à une cessation immédiate des hostilités au Yémen
© Camille Gillardeau / HI
Protéger les populations vulnérables

35 ONG appellent à une cessation immédiate des hostilités au Yémen

En tant qu'organisations humanitaires et de défense des droits humains travaillant au Yémen, nous saluons le rassemblement sans précédent à Paris d’élus venus du monde entier, toutes tendances confondues, à l’occasion de la première Conférence parlementaire internationale pour la paix au Yémen, pour exiger de leurs gouvernements qu’ils travaillent ensemble pour mettre fin à la crise. 14 millions d’hommes, de femmes et d’enfants sont menacés de famine au Yémen – la moitié de la population du pays. Plus que jamais, il est urgent d’agir.

Typhon Haiyan, 5 ans après
© Till Mayer / HI
Urgence

Typhon Haiyan, 5 ans après

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan frappait les Philippines et affectait plus de 15 millions de personnes. Cinq ans après le début de son intervention, Handicap International soutient toujours les victimes de la catastrophe.