Accès direct au contenu
 
 

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International

Urgence
Yémen

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques en Suède. La situation dans le pays est devenue plus que critique pour la population.

Carte Google Maps du Yémen

© Google Maps

Après presque quatre ans de conflit, jusqu'à 14 millions de personnes – soit 50 % de la population du Yémen – ne savent pas comment elles obtiendront leur prochain repas. On estime que 85 000 enfants de moins de 5 ans sont morts de faim ou de maladie depuis 2015.*

L'ampleur du conflit en cours au Yémen et son bilan humanitaire en font la crise humanitaire la plus grave au monde. Mark Lowcock, sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires humanitaires, coordonnateur des secours d’urgence et chef du Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires, a mis en garde contre le risque imminent d'une famine grave lors d'un récent exposé au Conseil de sécurité des Nations Unies. 

Des mesures urgentes

Il a suggéré cinq mesures urgentes pour juguler cette catastrophe. Les principales consistent à mettre fin aux violences qui sévissent actuellement dans tout le pays et à lever les obstacles à l'importation et à la distribution des biens essentiels pour éviter une famine.
 
Nous espérons vivement que ces consultations constitueront la première étape d'un processus de paix, contribuant à mettre fin à la violence et à la crise alimentaire et sanitaire dramatiques, et débouchant sur des développements positifs pour la population du Yémen.

* https://www.savethechildren.org.uk/news/media-centre/press-releases/yemen--85-000-children-may-have-died-from-starvation-since-start 

Publié le : 5 décembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention sont revues et de nouveaux projets sont créés. Mot d’ordre : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie
© Johanna de Tessières / HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend aux pays déjà affectés par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif. Il nous paraît plus que jamais essentiel de poursuivre notre action, grâce à votre générosité, pour éviter une catastrophe humanitaire de très grande ampleur.