Go to main content

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International

Urgence
Yémen

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques en Suède. La situation dans le pays est devenue plus que critique pour la population.

Carte Google Maps du Yémen

© Google Maps

Après presque quatre ans de conflit, jusqu'à 14 millions de personnes – soit 50 % de la population du Yémen – ne savent pas comment elles obtiendront leur prochain repas. On estime que 85 000 enfants de moins de 5 ans sont morts de faim ou de maladie depuis 2015.*

L'ampleur du conflit en cours au Yémen et son bilan humanitaire en font la crise humanitaire la plus grave au monde. Mark Lowcock, sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires humanitaires, coordonnateur des secours d’urgence et chef du Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires, a mis en garde contre le risque imminent d'une famine grave lors d'un récent exposé au Conseil de sécurité des Nations Unies. 

Des mesures urgentes

Il a suggéré cinq mesures urgentes pour juguler cette catastrophe. Les principales consistent à mettre fin aux violences qui sévissent actuellement dans tout le pays et à lever les obstacles à l'importation et à la distribution des biens essentiels pour éviter une famine.
 
Nous espérons vivement que ces consultations constitueront la première étape d'un processus de paix, contribuant à mettre fin à la violence et à la crise alimentaire et sanitaire dramatiques, et débouchant sur des développements positifs pour la population du Yémen.

* https://www.savethechildren.org.uk/news/media-centre/press-releases/yemen--85-000-children-may-have-died-from-starvation-since-start 

Publié le : 5 décembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International auprès des victimes du séisme et du tsunami
© HI
Réadaptation Urgence

Handicap International auprès des victimes du séisme et du tsunami

Suite au séisme et au tsunami qui ont frappé la province de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre 2018, Handicap International soutient les personnes affectées, en collaboration avec l’association IFI.

Zakarya, 12 ans : « Une roquette a explosé près de moi »
© Ayman / HI
Réadaptation

Zakarya, 12 ans : « Une roquette a explosé près de moi »

Zakarya, 12 ans, est le huitième enfant d’une famille pauvre dans un petit village du Nord du Yémen. Sa vie a basculé quand il a été victime d’un tir de roquette. Il a dû être amputé d’urgence.

Se redresser sur ses jambes… et dans sa tête
© Ayman / HI
Réadaptation Urgence

Se redresser sur ses jambes… et dans sa tête

Salim, 17 ans, a été fauché par une bombe dans l’épicerie où il travaillait près de Hodeidah. Soigné à l’hôpital de la ville, il a été amputé en-dessous du genou, un véritable choc. Salim était angoissé : comment pouvait-il continuer à vivre avec une seule jambe ? Comment subvenir aux besoins de la famille ? Comment poursuivre sa scolarité ?