Accès direct au contenu
 
 

Reconstruire sa vie quand on n'a que 12 ans

Réadaptation
Yémen

Comme tous les soirs, Yasser, 12 ans, faisait ses devoirs à la maison. Une bombe a emporté sa jambe et tué son père. Soutenu par Handicap International, le petit garçon se bat pour se reconstruire.

Yasser, 12 ans, en pleine séance de rééducation au centre de Sana’a soutenu par Handicap International

Yasser, 12 ans, en pleine séance de rééducation au centre de Sana’a | © ISNA Agency / HI

Au Yémen, les familles subissent les effets dévastateurs d’une guerre qui n’est pas la leur. Yasser n’a que 12 ans : après un bombardement, il s’est réveillé amputé d’une jambe à l’hôpital.

Une enfance sacrifiée 

Yasser est un petit garçon qui adore jouer au football avec ses amis. Il passe beaucoup de temps avec son père, dont il est particulièrement proche. Un soir, alors qu’ils font ensemble les devoirs de Yasser sur le toit de l’appartement familial, les bombes se mettent à pleuvoir. Yasser se réveille à l’hôpital : il lui manque une jambe. Sa maison a été détruite, son père est mort. 

L’aide de Handicap International

Avant les bombes, Yasser était un enfant passionné, enthousiaste et extraverti.Au Yémen, Handicap International aide le jeune Yasser à se reconstruire, lui qui a perdi une jambe et son père dans les bombardements. Son amputation, la destruction de son foyer et la perte brutale de son père l’ont plongé dans un état de dépression. Quand elles le rencontrent au centre de rééducation de Sana’a, les équipes de Handicap International mettent en place un protocole de soins en rééducation jusqu’à la pose d’une prothèse. En parallèle, alors qu’il en état de choc et semble avoir perdu tout goût à la vie, il suit une thérapie pour l’aider à surmonter les pertes successives qu’il a subies. 

L’espoir d’une nouvelle vie 

Aujourd’hui, Yasser pleure beaucoup moins. Pouvoir remarcher avec sa prothèse lui a redonné le sourire. Il sort progressivement de son isolement et prend de nouveau soin de lui.

Le petit garçon est retourné à l’école. Avec sa prothèse, il joue au football avec ses camarades : c’est un excellent joueur. 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie
© Johanna de Tessières / HI
Insertion Prévention Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : rester aux côtés des plus fragiles en période de pandémie

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend aux pays déjà affectés par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif. Il nous paraît plus que jamais essentiel de poursuivre notre action, grâce à votre générosité, pour éviter une catastrophe humanitaire de très grande ampleur.

Après cinq ans de conflit, le Yémen vulnérable face à la pandémie de Covid-19
© ISNA Agency / HI
Réadaptation Santé Urgence

Après cinq ans de conflit, le Yémen vulnérable face à la pandémie de Covid-19

Une épidémie de Covid-19 serait catastrophique dans ce pays en guerre depuis cinq ans, où près de 20 millions de personnes ont besoin de soins et se retrouvent extrêmement vulnérables face aux virus.