Go to main content
 
 

Vidéo : Moïse a de nouveaux rêves pour son avenir

Appareiller et rééduquer
Haïti

Moïse a été victime du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Amputé d’une jambe, il a été appareillé une première fois après la catastrophe puis a reçu une nouvelle prothèse grâce à Handicap International. Il ambitionne de devenir ingénieur.

Moïse, 9 ans, victime du séisme de 2010, a reçu une deuxième prothèse et est suivi par Handicap International. Il rêve de devenir ingénieur pour construire des maisons solides.

© P.-M. Jean / Handicap International


En janvier 2010 lors du puissant séisme en Haïti, Moïse, alors âgé de 4 ans, s'est retrouvé coincé sous les décombres de sa maison et a dû être amputé pour ne pas mourir. Aujourd'hui, avec l'aide de Handicap International, le garçon a repris sa vie avec une motivation qui force l'admiration.

> Handicap International est toujours présente auprès des Haïtiens

> Retrouver l'histoire de Maryse

> Retrouvez l'interview de Nathalie Derrien, directrice du programme Haïti

© F. Berthaut / Handicap International

Publié le : 6 novembre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

9 ans après le séisme, HI toujours auprès des plus vulnérables
© Nadia Todres / HI
Insertion Réadaptation

9 ans après le séisme, HI toujours auprès des plus vulnérables

Au chevet des victimes dès le lendemain du séisme dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, Handicap International poursuit aujourd'hui ses actions dans le pays, notamment pour proposer des services de réadaptation de qualité.

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité Appareiller et rééduquer

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité

Le projet de prothèses 3D de Handicap International entend favoriser l’accessibilité de l’appareillage dans les régions isolées ou les zones de conflit.

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI
© France 3 - mars 2018
Appareiller et rééduquer

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI

Gniep Smoeun avait 10 ans lorsqu'elle a eu la jambe arrachée par une mine antipersonnel au Cambodge en plein conflit khmer rouge. Aujourd'hui infirmière à Rennes, elle a voulu retourner sur place avec sa fille et le médecin qui l'a sauvée, un certain Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International. Découvrez le reportage diffusé sur France 3 fin mars.