Go to main content

Vidéo : les remettre debout au plus vite

Secourir les victimes
Népal
Phil, kiné pour Handicap International, soutient Romila, victime du tremblement de terre qui souffre d'une fracture de la jambe.

© B. Blondel / Handicap International

Découvrez en vidéo la réponse humanitaire d’urgence apportée par Handicap International quelques heures après le séisme du 25 avril 2015 au Népal.

Publié le : 19 mai 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les pires inondations au Népal en 15 ans : Handicap International en état d’alerte
© Handicap International
Urgence

Les pires inondations au Népal en 15 ans : Handicap International en état d’alerte

Inondations et glissements de terrain ont frappé le Népal au cours des cinq derniers jours. Les premiers bilans font état de 123 morts et d’au moins 35 disparus. Le Sud du pays est le plus touché. Des milliers de maisons ont été inondées dans la province de Terai ; 80 % des terres arables ont été détruites. 600 000 personnes sont touchées par les pires inondations depuis 15 ans au Népal. Les équipes locales de Handicap International évaluent les besoins et le type d’aide qu’elles pourraient apporter.

Deux ans après, nos équipes toujours présentes pour les victimes du séisme
© Tim Dirven / Handicap International
Droit Insertion Prévention Réadaptation

Deux ans après, nos équipes toujours présentes pour les victimes du séisme

Active au Népal depuis dix-sept ans, Handicap International est intervenue dès les premières heures qui ont suivi le séisme du 25 avril 2015. Deux ans après la catastrophe, l’association qui a aidé des milliers de victimes intervient toujours dans le pays.

Nirmala et Khendo, amies pour la vie
© Lucas Veuve / Handicap International
Insertion Réadaptation

Nirmala et Khendo, amies pour la vie

Victimes du séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015, Nirmala et Khendo ont dû être amputées. Avec le soutien de Handicap International, les deux fillettes ont suivi des séances de réadaptation et ont reçu une prothèse. Deux ans plus tard, toujours inséparables, elles remarchent et vont à l’école. Chaque mois, elles se rendent au centre de réadaptation.