Go to main content

Vidéo : ils s’engagent auprès des victimes du conflit syrien

Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Jordanie Liban Syrie
Binan, kinésithérapeute pour Handicap International, prend soin d'Atallah, un jeune réfugié syrien de 9 ans atteint d'infirmité motrice cérébrale, afin d'améliorer son oxygénation, dans un campement à proximité de Tripoli au nord du Liban.

© G. Dubourthoumieu / Handicap International

© B. Blondel / Handicap International

Ils sont ergothérapeute, assistants sociaux, assistante psychosociale et ont en commun de travailler pour Handicap International en Jordanie ou au Liban auprès des victimes de la crise syrienne.
Découvrez en vidéo les raisons de leur engagement aux côtés de l’association.

Lire aussi :
> Sans vous, nous ne pourrions pas les aider
> Une main tendue aux réfugiés

Publié le : 11 mars 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La rééducation crée du lien social
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation

La rééducation crée du lien social

Depuis mai 2016, le partenariat entre Handicap International et le Centre de réadaptation de Zarqa en Jordanie assure l’inclusion des personnes handicapées dans leur communauté.

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre
© Benoit Almeras / HI
Déminer les terres Réadaptation Santé Urgence

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre

Après huit années de conflit, 70 % de la population syrienne a toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Alors que l’accès aux services de base reste une priorité absolue, la contamination des terres par les restes explosifs – sans précédent dans l’histoire du déminage – empêche le retour des civils et compliquera considérablement la reconstruction du pays.

« Le groupe d’entraide me redonne espoir »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Le groupe d’entraide me redonne espoir »

Abdel Kareem, 5 ans, est atteint de paralysie cérébrale. Grâce au partenariat de Handicap International avec le centre de rééducation Mousawat, au Liban, un projet de santé mentale a pu être intégré au processus de réadaptation.